Les principaux Logiciels pour TBI/TNI/ENI

Businessman pushing web button download signIl existe deux catégories de logiciels à utiliser avec un TBI:

  • les logiciels « bloc-notes » généralement fournis avec le TBI. Ils sont différents d’une marque à l’autre mais on des points communs. Ils intègrent de plus en plus de fonctionnalités au fur et à mesure des nouvelles versions. CE sont les logiciels précieuxpur la formation, l’enseignement ou la conduite de réunions.
  • les logiciels plus spécifiques, dédiés à une discipline ou à un métier, (mathématiques, français, géographie, Lean management… mais pas forcément conçus pour être utilisés avec un TBI. Il est en effet possible d’utiliser n’importe quel logiciel sur un TBI à condition qu’il puisse être manipulé aisément à la souris et en mode absolu (c’est à dire qu’à une position du stylet correspond une position sur l’écran). C’est heureusement le cas de très nombreux logiciels.

Les logiciels Bloc-notes

Ces logiciels proposés par les fabricants ont pour but de mémoriser tout ce qui est tracé sur l’écran et de gérer les différents documents utilisés en un lieu unique. Ils comportent un outre un réservoir de ressources, sous forme d’une galerie. Voici les plus courants :

Visionner les tutoriels du logiciel Mimio Studio sur le site TBI-Direct
Visionner les tutoriels du logiciel SMART sur le site TBI-Direct

Les logiciels utilisables sur TBI, mais pas forcément conçus pour eux

La liste est impossible à donner de façon exhaustive, puisque la plupart des logiciels s’utilisant avec une souris sont appropriés. Le stylet ou le doigt remplacent la souris sur la surface d’affichage.

Toutefois, certaines caractéristiques font qu’un logiciel est mieux adapté qu’un autre aux TBI :

  • Ils peuvent s’utiliser intégralement à la souris (par exemple, la saisie de valeur se fait avec des sélecteurs, plutôt qu’en entrant les données au clavier)
  • Leur ergonomie regroupe les commandes pour éviter au manipulateur de courir d’un côté à l’autre de l’écran.
  • Les commandes sont disposées de façon accessibles.
  • Ils permettent l’affichage dans une taille de caractères adaptés à la visualisation commune (taille 24 recommandée).
  • Les couleurs de l’interface sont compatibles avec la vidéoprojection (des contrastes trop faibles ou certaines couleurs qui ne passent pas bien). Cela est moins critique avec les écrans interactifs qui offrent un meilleur rendu des couleurs et contrastes.

Vous trouverez sur ce site des exemples de logiciels sympathiques à utiliser avec un écran interactif. Citons par exemple : Art Rage,  Corel Painter, ou Google Earth…

Vous trouverez d’autres logiciels, classés par discipline d’enseignement ici : https://www.tableauxinteractifs.fr/logiciels-tni/logiciels-enseignement.

Pour l’entreprise, des logiciels comme iObeya ou RealTimeBoard et des applications de Google ou Microsoft peuvent être cités. Voir des pistes ici :
https://www.tableauxinteractifs.fr/entreprise/benefices ou là :
https://www.tableauxinteractifs.fr/logiciels-tni/logiciels-enseignement/microsoft-vs-google-outils-notes

De nombreux logiciels « métier » utilisables à la souris sont aussi de bons candidats pour un usage sur les écrans interactifs.

Lire de reste de l'article

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

39 − = 34

  1. Bonjour.
    Comment utiliser openboard sur une tablette graphique avec ecran xp Pen artiste pro 13.3 sachant que pour ma part, le stylet ne fonctionne pas en mode dupliqué ? En effet, la fenêtre openboard ne se glisse pas vers la fenêtre de tablette en mode étendue. Donc je fais comment ?

    1. Bonjour

      Le plus simple est de ne pas étendre le bureau, mais de le dupliquer. Ainsi, vous aurez le même écran sur la tablette et vos autres écrans.
      Certains ordinateurs permettent des configurations plus complexes, avec écrans dupliqués et d’autres étendus.

      N’hésitez pas à demander plus d’informations si vous pouvez apporter des détails complémentaires.

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + 6 =

    1. Bonjour Joël

      Seules les anciennes versions de Workspace entraient dans l’accord avec le Ministère.

      Vous pouviez obtenir le numéro de licence auprès de votre mission TICE académique.

      Vous avez donc deux possibilités :
      1) utiliser une version ancienne 9 avec le code fourni par votre académie
      2) acquérir des licences de la version 10 auprès de Turning Technologies à moins que vous ayez un matériel compatible.
      Pour télécharger la nouvelle version :
      https://www.turningtechnologies.com/downloads/workspace/

      Pour les anciennes versions, il vous faudra trouver une autre solution, le site d’Interwrite et eInstruction n’existant plus. Vous pourriez le trouver en partage sur Internet, mais je vous engage à être prudent, certains sites de ce type sont des réservoirs à virus…

      Si vous avez un matériel d’une autre marque, vous pouvez essayer d’utiliser le logiciel fourni avec ces matériels ou sinon, unifier votre parc avec un logiciel courant et maintenu comme SMART Notebook ou ActivInspire.

      Bien cordialement

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 2 = 12

  1. Bonjour,
    J’ai un *.flipchart sous ActivInspire que je voudrais partager avec les parents de mes élèves. Comment faire avec ClassFlow ?

    1. Bonjour

      La première étape est d’importer le document ActivInspire dans ClassFlow.
      Ensuite vous partagez le document en envoyant l’URL à vos élèves (rajouter /student à l’URL).
      Pour les parents plus spécifiquement, la démarche la plus simple me semble de convertir le document en PDF, cela facilitera la lecture par les parents qui ne sont peut être pas familiarisés avec ClassFlow.

      Bien cordialement

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 2 = 9

  1. Bonjour Mesdames/Messieurs,

    Je m’appelle Tim Brachmont et je me prépare pour mon année de bachelier pour devenir instituteur en septembre (en Belgique). Je voulais vous demander si je peux vous utiliser comme référence et pour vous demander des renseignements.

    Je voulais vous demander si vous avez peut-être fait des analyses/des statistiques/des études sur le fait que le tbi est une plus-value à l’école.

    Comme mon travail de fin d’études s’intitule : « Le tableau blanc interactif, est-il vraiment une plus-value à l’école primaire ? », je pense que vous pourriez éventuellement m’aider.

    De plus, pour ma partie théorique, j’ai encore besoin d’informations sur les logiciels disponibles sur un #tbi.

    Merci d’avance,
    Cordialement,

    Tim Brachmont

    1. Bonjour Tim

      Je vous souhaite du succès dans votre nouvelle vie.

      En ce qui concerne les tableaux interactifs, la réponse pourrait être la même que pour les ordinateurs ou les téléphones intelligents.

      Ce n’est pas seulement le matériel qui fait l’intérêt, c’est la façon de l’utiliser.

      Si on utilise un TBI comme un tableau traditionnel, on perd une très grande partie de son intérêt.
      Si on utilise un TBI comme un vidéoprojecteur, on perd une très grande partie de son intérêt.

      Dans un premier temps, je vous invite à consulter certains articles déjà présents sur notre site comme :
      https://www.tableauxinteractifs.fr/enseignement/apports
      https://www.tableauxinteractifs.fr/ressources/tbi-recherche

      Nous restons à votre disposition pour vos éventuelles autres questions.

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 4 = 1

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

55 − = 51

  1. Bonjour. Je souhaiterai savoir combien coûterai le logiciel seul pour l’installe sur un ordinateur tactile de la Mairie de Lannemezan.

    Cordialement.

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 4 = 2

  1. salut,pourquoi l’outil de traçage qui est le compas n’est pas dans l’outil mathématique? J’attends avec patience votre réponse Merci.

    1. Bonjour

      Les éditeurs des logiciels ont des logiques qui peuvent être différentes de celles des professeurs de mathématiques. Du moment que vous avez à disposition les outils nécessaires, il n’est pas forcément trop grave de ne pas les avoir à l’endroit imaginé.

      D’autres éditeurs, comme SMART ont regroupé le compas avec les outils de mesure, règle, rapporteur, équerre, compas.

      Si votre logiciel livré avec votre tableau ou écran interactif, vous pouvez éventuellement adopter Instrumenpoche https://instrumenpoche.sesamath.net/ qui comporte en outre, une règle équerre, ce qui est assez pratique.

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

62 + = 72

  1. Réaliser des traçages graphiques sur feuilles avec instruments de traçage.Merci

    Bonjour Lahoucine

    Le site étant dédié aux tableaux et écran interactifs, je vous répondrai selon cette optique.

    1) La feuille, cela peut être le fond d’écran. On peut utiliser un fond quadrillé, millimétré ou de structure plus complexe. Certains de ces éléments sont inclus dans la galerie des logiciels d’écrans interactifs, mais vous pouvez réaliser les vôtres en les dessinant ou en scannant des supports papiers existants. Dans le logiciel ActivInspire il y a un module permettant de réaliser ses quadrillages sur mesure.

    2) Les logiciels d’écran interactif comprennent en général des outils de traçage, règle, équerre, rapporteur, compas… Activinspire comporte ces outils. Si votre logiciel n’en est pas pourvu, vous pouvez utiliser des utilitaires comme instrumenpoche (https://instrumenpoche.sesamath.net/).

    La question de l’échelle est intéressante à envisager. L’image sur l’écran interactif n’est pas à la même taille que les éléments sur papier ou sur un écran d’ordinateur. Il peut être difficile de comprendre qu’un segment de droite de 5 cm fait 30 cm sur le tableau. Mais cela n’est pas spécifique aux écrans interactifs. Avec un tableau blanc traditionnel, l’enseignant ne traçait pas une figure géométrique à l’échelle 1 car sinon, elle n’aurait pas été visible des élèves depuis leur place…

    1. Le site étant dédié aux tableaux et écran interactifs, je vous répondrai selon cette optique.

      1) La feuille, cela peut être le fond d’écran. On peut utiliser un fond quadrillé, millimétré ou de structure plus complexe. Certains de ces éléments sont inclus dans la galerie des logiciels d’écrans interactifs, mais vous pouvez réaliser les vôtres en les dessinant ou en scannant des supports papiers existants. Dans le logiciel ActivInspire il y a un module permettant de réaliser ses quadrillages sur mesure.

      2) Les logiciels d’écran interactif comprennent en général des outils de traçage, règle, équerre, rapporteur, compas… Activinspire comporte ces outils. Si votre logiciel n’en est pas pourvu, vous pouvez utiliser des utilitaires comme instrumenpoche (https://instrumenpoche.sesamath.net/).

      La question de l’échelle est intéressante à envisager. L’image sur l’écran interactif n’est pas à la même taille que les éléments sur papier ou sur un écran d’ordinateur. Il peut être difficile de comprendre qu’un segment de droite de 5 cm fait 30 cm sur le tableau. Mais cela n’est pas spécifique aux écrans interactifs. Avec un tableau blanc traditionnel, l’enseignant ne traçait pas une figure géométrique à l’échelle 1 car sinon, elle n’aurait pas été visible des élèves depuis leur place…

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + 3 =

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 2 = 7

  1. Je travaillle comme prof dans un etablissement équippé de tableau interactif promethean mais je n’arrive pas à trouver dans la version d’ActivIspire enregistré l’option de reconnaissance d’écriture
    peut-on l’avoir par une mise à jour ou elle existe dans toutes les version du logiciel ?
    Merci

    1. Vous n’indiquez pas votre version. Vous trouverez la fonctionnalité dans « Outils » Reconnaissance d’écriture [CTRL]+[M]+[H].
      Bien cordialement

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 83 = 84

  1. Je suis enseignante et j’utilise les TBI dans mes établissements. J’ai acheté un nouvel ordinateur et je désire y installer le logiciel activinspire pour préparer mes leçons. J’ai le code d’un TBI . Comment dois-je proécéder ? Merci

    1. Bonjour Agnès

      La première chose à faire est de télécharger l’application de Promethean.
      https://www.prometheanworld.com/fr/produits/logiciels-de-creation-de-lecons/activinspire/
      Indiquez vos coordonnées et validez les conditions après avoir sélectionné la version souhaitée.

      Pendant le téléchargement, vous arriverez à une page avec ces indications :
      Merci d’avoir téléchargé ActivInspire!
      Le téléchargement de votre logiciel doit se faire automatiquement, mais s’il n’a pas encore débuté, cliquez ici pour réessayer.
      Cliquez ici pour télécharger votre pack de ressources ActivInspire gratuit.
      Certains utilisateurs de matériel Promethean peuvent effectuer la mise à niveau vers ActivInspire Professional Edition gratuitement.
      Il vous faudra installer ActivDriver pour utiliser le matériel Promethean sur votre ordinateur.

      Suivez les liens qui vous concernent dans le message affiché :
      – Téléchargez le pack de ressources.
      – Si votre matériel vous y donne droit, entrez le numéro de série du tableau (il se trouve généralement à l’arrière ou sur un des côtés) pour avoir la version PRO. Vous recevrez en échange une clef à entrer dans le logiciel pour activer la version Pro. Si la réponse est que le la clef a déjà été délivrée, il vous faudra la retrouver dans vos archives / la demander au vendeur du tableau / la demander à Promethean…
      – Si l’ordinateur est destiné à être utilisé avec le TBI, téléchargez le driver. Choisissez la version qui correspond à votre ordinateur.

      Une fois le logiciel téléchargé, lancez-le. On vous demandera de vous authentifier. Si vous avez la clef d’activation, entrez-la. Sinon, activez l’édition « personal », à moins que vous pensiez pouvoir la retrouver dans les 60 jours ou que vous décidiez de l’acheter.
      Validez les options par défaut si vous n’avez pas de raison particulière de ne pas le faire.

      Une fois dans le logiciel, vous pouvez vous inscrire à Classflow (bouton vert en haut de la fenêtre).

      Bonne classe interactive et en attendant, bonnes fêtes

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 1 =

    1. Bonjour
      Vous trouverez certainement votre bonheur sur cette page :
      https://einstruction.fr/logiciels/telecharger-workspace/

      Workspace comme Sankore ne sont plus maintenus et il va devenir difficile de travailler longtemps avec ces logiciels avec l’évolution des systèmes d’exploitation.

      Le mieux est sans doute, si vous êtes équipé avec une marque encoresur le marché (Smart, Promethean, Esayteach, Mimio…), de vous tourner vers le logiciel généralement offert avec ce matériel.

      Si c’est pour un usage pédagogique avancé, il peut être intéressant d’investir dans la licence d’un logiciel à jour et performant, notamment chez SMART et Promethean qui sont les logiciels les plus répandus dans le Monde.

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 7 = 2

  1. Bonjour, est il possible d’utiliser une tablette graphique avec son stylo genre Xpen à la place de la souris ?
    J’utilise WorkSpace sur un PC avec un vidéo projecteur. (Pas de vidéo projecteur). C’est dans le but de faire des modèles d’écriture.
    Cordialement
    L.Eudier

    1. Oui, l’usage d’une tablette est tout à fait possible. Celles qui disposent d’un écran sont recommandées car l’on écrit directement sur la surface et l’on voit ainsi ce que l’on fait avec précision.

      Pour une meilleure précision, l’idéal est bien sûr l’écran interactif. Vous pouvez alors utiliser directement le stylet sur la surface de grande dimension ce qui permet une extrême précision.

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 4 =

  1. Bonjour, je possède un TNI workspace mais ne dispose pas de la licence d’exploitation prévue pour les enseignants. Quelle démarche dois-je effectuer pour l’obtenir ? Je vous remercie.

    1. La licence vous est attribuée par le vendeur. Vous devez donc vous rapprocher de votre collectivité pour savoir où il ont acheté l’équipement.

      Pour d’autres marques qui sont encore actives, cela peut se faire avec le service client du fabricant à partir du numéro de série de votre matériel.

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

55 − = 47

    1. Bonjour

      C’est toujours une bonne idée si vous souhaitez tirer profit de cet équipement.
      Il faut considérer les avantages pédagogiques de ces outils. Bien employés ils permettent de faire mieux et plus réfléchir les élèves.
      Utilisé avec des PowerPoint ou autres, il sera restreint au rôle de vidéoprojecteur et apportera bien peu des avantages offerts par les écrans interactifs.

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + 1 =

    1. Deux pistes :
      1) prendre le logiciel qui est fourni avec votre matériel (téléchargeable sur le site de ce dernier)
      2) adopter le même logiciel que les autres enseignants de l’établissement, de la commune, les correspondants…

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 19 = 23

  1. Bonjour,
    Je souhaiterai avoir un devis pour l’installation d’activinspire éducation pour notre TBI SMART Board 800 installé dans l’unité d’enseignement de notre Institut Médico Educatif.
    Merci d’avance
    Cordialement
    Isabelle MARTIN

    1. Avec les écrans et matériels SMART, vous avez le logiciel SMART Notebook qui est le plus utilisé dans le monde et d’une excellente ergonomie. La version sans abonnement est gratuite. L’abonnement permet d’avoir de nombreuses fonctions supplémentaires.
      Si vous souhaitez tout de même passer au logiciel de Promethean qui est également un excellent logiciel, il vous suffit de l’acquérir auprès d’un revendeur agréé.

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

68 − 65 =

  1. Bonjour,
    Je suis enseignante en CP et J’utilise depuis la rentrée des classes le logiciel « ActivInspire ». Or, pour la préparation de mes séances, j’ai besoin de l’installer sur mon ordinateur personnel. Je l’ai téléchargé mais il est impossible de l’installer. J’avais cru comprendre qu’il y avait une version gratuite, est-ce le cas ou la version est-elle payante.
    Bien cordialement
    Mariannick PERARD

    1. La licence de base permet de l’installer sur deux ordinateurs, donc celui de la classe et le vôtre à la maison. Vous devez donc utiliser la clef de licence du tableau.
      Votre revendeur pourra vous la retrouver si vous l’avez égarée.

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 81 = 86

    1. Pour faire une réponse courte, je dirai que partir d’une page blanche et créer le contenu à partir des réactions des élèves est une démarche extrémiste, mais qui peut vous guider sur la route de l’interactivité.
      En effet, l’interactivité est dans les aller-retours entre la classe et ce qui se passe sur le TBI. L’interactivité des logiciels est plus adaptée aux activités individuelles (entraînement, notamment).
      Le TBI est essentiel pour les phases de construction des savoirs, la réfexion, l’argumentation…

Youtube

Présentation de produit

Témoignage d'utilisation