Aide au choix du vidéoprojecteur

ti-forma tbiPour choisir votre vidéoprojecteur, pensez d’abord à l’usage que vous comptez en faire. Deux types d’utilisation sont en effet possibles :

  • projection de vidéos
  • projection informatique, en association avec un ordinateur et un TBI

 

Vidéoprojecteur utilisé pour la projection vidéo

Résolution 800 x 600 (SVGA) en millions de couleurs
Format Un modèle 16/9 pour projeter des films à ce format peut-être intéressant.
Luminosité 1000 lumens ou plus
Silence Le silence absolu n’est pas aussi essentiel dans la mesure ou le son de la vidéo couvrira le vrombissement de la machine.
Connectique Le matériel devra comprendre les entrées vidéo (CINCH RCA et SVHS, voire RVB et HDMI). Une entrée RVBHV (5 prises) est le top, mais rare et coûteuse, tant sur les vidéoprojecteurs que sur les sources (magnétoscopes professionnels, lecteurs DVD haut de gamme…).
Entrée audio L’entrée audio est de l’ordre du gadget. Il vaut mieux un ampli séparé car les vidéoprojecteurs n’ont pas d’amplificateur puissant (sans doute pour éviter les vibrations que pourraient causer le haut-parleur et qui seraient néfastes à la stabilité de l’image et à la durée de vie de la lampe).
LCD ou DLP ? La technologie DLP fournit des noirs plus profonds, c’est mieux pour les films. Cette technologie coûte un peu moins cher mais a la réputation d’être fragile. Les couleurs sont parfois moins vives qu’en LCD et les rendus colorés sont parfois étranges (jaunes virant au vert), ce qui fait que le LCD reste un bon choix.

 

 

Vidéoprojecteur utilisé pour la projection informatique

Résolution 1024 x 768 (XGA) en milliers de couleurs. Une résolution moindre risque de rendre difficile la lecture des petits éléments d’écriture, en particulier pour le manipulateur d’un tableau interactif qui se trouve très près de l’image projetée.
Silence Un modèle très silencieux sera précieux, surtout s’il est utilisé à longueur de journée.
Connectique Il devra comporter au moins une prise ordinateur (VGA), voire 2. Une sortie VGA est intéressante pour le cas où l’ordinateur ne permet pas la visualisation sur deux dispositifs (c’est cependant le cas sur les portables et sur les ordinateurs ayant deux sorties VGA). À défaut, on peut utiliser un câble en Y ou un petit boîtier de partage.
LCD ou DLP ? Le LCD a en général la faveur en ce qui concerne l’image informatique. Cependant, la grille de l’image est plus visible qu’en DLP, ce qui peut-être gênant quand on regarde l’image de près (tableau interactif) avec un projecteur SVGA (800 x 600). Dans ce cas, il vaut presque mieux un DLP 800 x 600. Dans la pratique, le DLP est quasiment aussi net et avec moins de visibilité de la grille de l’image, ce qui en fait un choix possible pour l’informatique. Il faudra néanmoins vérifier que le rendu coloré du DLP convient à l’utilisation.

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>