Comment accroître le QI numérique dans les entreprises ?

Il n’est plus à dire que pour réussir sur le marché professionnel et maintenir son avantage compétitif, l’entreprise d’aujourd’hui devra passer par une importante évolution numérique.Or, investir dans de nouvelles technologies, outre les équipements informatiques, ne suffit pas pour développer son activité,il faut en plus savoir édifier une stratégie appropriée pour en tirer meilleurs profits.

Dans cette optique, voyons alors dans ce document comment une entreprise peut accroître son QI numérique grâce aux dix conseils proposés par PwC après une étude intitulée : « 2015 Global Digital IQ ® ».

La démarche de la recherche

Cette dernière édition de l’enquête,Digital IQ consiste à identifier les capacités des entreprises à utiliser la technologie comme nerf moteur de croissance économique. Pour cela après de 2000 PDG ou dirigeants d’entreprise ainsi que des DSI ou responsables informatiques ont été interrogés. L’on a ainsi déduit que les entreprises organisent leurs investissements afin de stimuler chiffre d’affaire et croissance, mais uniquement dans les limites de leurs modèles économiques existants.En outre,l’on constate aussi que presque toutes les entreprises sont en attente de retour sur investissement immédiat.

entreprise_numerique

Les 10 comportements à adopter pour une entreprise numérique

Sur la base des résultats de l’enquête PwC Digital IQ de cette année, voici les 10 facteurs de réussite pour arriver à une organisation digitale :

1- Le PDG ou chef d’entreprise est le porte fanion du numérique.
2- Les acteurs numériques sont responsables d’une part importante des activités globales et commerciales de l’entreprise.
3- Les cadres dirigeants décident de la stratégie numérique à adopter, en s’appuyant sur les objectifs « métier ».
4- La stratégie économique et la stratégie numérique sont communiquées à tous les services de l’entreprise afin que l’ensemble du personnel puisse s’y engager.
5- Entretenir une collaboration active externe pour mieux appréhender les nouvelles technologies.
6- Les dépenses numériques sont réalisées principalement à but compétitif.
7- Un usage efficace des données numériques pour stimuler la valeur commerciale
8- La planification d’une stratégie de cyber sécurité afin de protéger la confidentialité des projets de digitalisation de l’entreprise.
9- L’édification d’une feuille de route complète et annuelle qui regroupe les compétences, les processus économiques et les éléments numériques et informatiques de l’organisation.
10- Une évaluation systématique des résultats des investissements technologiques.

Il est sûr que le digital est la principale tendance qui va transformer toutes les activités au cours de ces prochaines années. Mais en tout cas, d’après Thierry Kremser, associé et Data Analytics Leader chez PwC Luxembourg : «Bien que le numérique soit sur toutes les lèvres, et que les dirigeants d’entreprise soient sous pression de leurs actionnaires ou de leurs clients, peu sont ceux qui ont une stratégie digitale visant à développer de nouveaux modèles économiques ».

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>