Découvrez la pédagogie inversée

A travers le monde, de plus en plus d’écoles et notamment d’enseignants adoptent le concept de la classe inversée. Le but est simple, créer une ambiance de classe plus motivante et décontractée afin d’améliorer les résultats scolaires.

Présentation de la classe inversée

La classe inversée est un projet partant d’une idée très simple qui se présente comme suit : au lieu de laisser uniquement la parole à une seule personne, les élèves contribuent à leur éducation à l’aide d’appareil numérique et en même temps,collaborent activement avec le professeur. Concrètement, il s’agit d’inverser l’activité typique d’un enseignant traditionnel. Ainsi, ce modèle permet de supprimer l’écart potentiel entre les élèves performants et ceux ayant des difficultés d’apprentissage ; mais aussi permet de faciliter les interactions entre les apprenants et le professeur.

Pour ce faire, l’on propose à la classe des activités incitant l’explicitation et l’usage des connaissances acquises dans la démarche d’auto-apprentissage à la maison, dans des problèmes à résoudre et des tâches à accomplir. Ensuite, le temps de classe est restructuré afin de privilégier la communication pédagogique et répondre aux besoins individuels de chaque élève.

classe_inversee

La classe inversée avec MimioMobile

MimioMobile est une application intégrée dans le logiciel MimioStudio, conçue par le fabricant de TBI : Mimio. D’ailleurs, c’est l’un des outils les plus utilisés dans le contexte de la classe inversée. Elle permet à des périphériques externes d’interagir sur un tableau blanc interactif, dans un maximum de neuf espaces collaboratifs.

Dès téléchargement de l’application gratuite sur les tablettes Android ou les iPads, le professeur peut maintenant installer la licence sur son ordinateur et débloquer les fonctions pour tous les appareils mobiles dans la classe. Et à partir du mode collaboratif du programme MimioStudio, les élèves peuvent travailler sur des activités et exercices envoyés par l’enseignant, de façon interactive et en groupe via leurs dispositifs.

Découvrez aussi le guide de démarrage rapide de MimioMobile.

Les conditions de mise en place de la classe inversée

Le premier facteur de mise en place de la classe inversée est tout d’abord la volonté de l’enseignant à revoir sa méthode proprement parler ; et de décider d’adopter un système éducatif centré sur l’élève.
Cependant, il faut également prendre en considération d’autres éléments extérieurs. Parmi ceux-ci, il ne faut pas perdre de vue que certains élèves ne sont pas prêts à approuver une posture plus active en classe ainsi à la maison. Par conséquent, avant de se lancer avec cette solution, l’enseignant se doit, tout d’abord, d’apprendre aux élèves à devenir plus autonomes.

Le second facteur de mise en place de la classe inversée s’articule sur le temps de préparation de la capsule d’autoformation sous support numérique et des activités cognitives. En outre,cette méthodologie requiert en plus le soutien de la direction de l’établissement scolaire concerné. Sans oublier la nécessité d’avoir des ressources numériques de qualité ainsi que des espaces modernes et confortables.

La classe inversée est un procédé qui mérite qu’on s’y intéresse, c’est une façon différente d’enseigner et d’apprendre mais également la « classe du futur » où les élèves développent leurs compétences par eux-mêmes.

Plus d’informations : www.classeinversee.com

Sur le même sujet, vous pouvez continuer la lecture sur un témoignage d’un étudiant sur la classe inversée dans l’enseignement supérieur en France.

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 4 =

    1. Bonjour C’est une vaste question.
      1) Les logiciels qui sont faits pour être utilisés avec une souris sont généralement utilisables sur un TBI, par exemple Google Earth, ArtRage et autres..
      2) Le logiciel livré avec votre TBI est en général adapté pour faire la tour de contrôle et être la mémoire de vos activités. Vérifiez sur le site du constructeur.
      3) Des logiciels du type de Microsoft OneNote peuvent être utilisés.

      Vous trouverez sur notre site de nombreux articles sur l’utilisation de ces différents logiciels.

      Vous pouvez préciser votre usage (enseignement, réunions…) et la marque de votre matériel pour nous permettre de vous donner d’autres précisions.

      Bien cordialement

  1. Enseignante en petite section, je souhaiterais avoir un tbi dans ma classe mais pour ce faire je dois monter un projet…Je ne sais pas trop par quel bout le prendre et n’ai pas en tête un projet spécifique.
    Auriez-vous des exemples de projets particuliers sur lesquels je pourrai m’appuyer pour motiver et argumenter ma demande ?
    Avec tous mes remerciements

    1. Bonjour

      Vous trouverez facilement dans un moteur de recherche des exemples d’équipement réussis en maternelle.
      Parmi les arguments que vous pouvez mettre en avant :
      Langage (c’est un outil qui permet de s’interroger, d’interroger, argumenter…).
      Analyse de documents graphiques (lecture d’image), d’albums de littérature jeunesse…
      Motricité fine (possibilité de faire des tracés graphiques de grandes dimensions qui seront ensuite reproduits sur papier en taille plus réduite)
      Création artistique associé avec un logiciel de peinture, c’est très motivant.
      Enrichissement des moments en commun (c’est l’outil idéal pour les rituels et les rassemblements).
      Liste, loin d’être exhaustive.

Présentation de produit

Témoignage d'utilisation