Comment Slack et MS Teams s’implémentent avec JIRA ?

Nous avions vu dans l’article comparatif entre Slack et Teams une présentation avec un comparatif des logiciels Slack et Microsoft Teams. Nous avons alors vu parmi les points forts de ces deux logiciels, leurs aptitudes à intégrer dans leur environnement des applications tierces.

Dans cet article, nous allons présenter l’intégration de JIRA (une application pour la gestion de projets et de tickets) dans Slack et Microsoft Teams pour pouvoir faire une comparaison visuelle entre les deux plates-formes.

1)    Comment intégrer JIRA dans Slack ?

JIRA est à la base un outil de suivi de tickets et de bugs, elle a évoluée dans le temps pour devenir outil de gestion de travail pour différents cas d’usages comme la méthode agile, le développement, la gestion de projets et la gestion de tâches. JIRA est devenu un outil puissant qui s’intègre dans les interfaces de collaboration. Utile, pour ne pas dire indispensable dans une entreprise, son utilisation est très recommandée.

Les étapes à suivre pour l’intégration du logiciel JIRA Cloud dans Slack sont numérotées dans les figures qui suivent :

Integrer jira dans slack
Intégrer jira dans slack
Étape intégration JIRA dans Slack
Étape intégration JIRA dans Slack

L’image ci-dessus est obtenue après click du bouton « ajouter » de l’application JIRA CLOUD numéroté précédemment, ensuite il faut poursuivre en suivant les étapes 4, 5, 6 et 7.

Connecter Jira sur Slack
Connecter Jira sur Slack

Une fois ces étapes terminées, vous remarquez l’ajout de JIRA à la barre latérale juste en-dessous de ‘Applications’, avec un écran affichant les différents échanges entre les membres.

Ajouter JIRA dans la barre latérale
Ajouter JIRA dans la barre latérale

1)    Comment utiliser JIRA dans Slack ?

Après avoir intégré l’application pour la gestion de projet JIRA, on va maintenant vous expliquer comment elle fonctionne.

Notons d’abord qu’il existe le mot « ticket » dans toute application de gestion de projet. On peut alors créer plusieurs tickets afin de répartir les tâches dans un projet. C’est à partir de cette théorie qu’on va commencer notre exemple.

Du côté de JIRA :

On ouvre JIRA, puis on va créer un projet test intitulé « test de l’affichage de ces tickets dans Slack et Teams » numéroté 1 sur l’image ci-dessous.

Dans ce projet test, on va créer deux tickets nommés TLV1 et TLV 2 comme illustré dans l’image ci-dessous.

Utiliser jira dans slack
Utiliser jira dans slack

Alors, le numéro 1, c’est l’intitulé du projet, le numéro 2, c’est l’espace où sont affichés les tickets créés, et les encadrés en rouge sont les états du projet ; là on remarque qu’ils sont tous « à faire » ou « To do » en anglais.

Lorsqu’on clique sur l’un de ces tickets, on obtient l’affichage suivant. La zone 3 permet d’ajouter une description du ticket ou des commentaires.

Description et commentaires de ticket
Description et commentaires de ticket

Les tickets sont donc bien créés sur JIRA. On verra les liens vers ces tickets depuis Slack.

Du côté de Slack :

Après la création du projet sur JIRA, on reçoit systématiquement une notification dans le canal #général sur Slack en guise de confirmation de création du projet (voir le numéro 4 dans l’image suivante). La notification suivante (numéro 5), affiche les noms et propriétés des tickets dont : son statut, la personne assignée à traiter le ticket et sa priorité.

Confirmation sur Slack
Confirmation sur Slack
  • On peut assigner ce ticket créé à partir de JIRA, à une personne (qui va le traiter) via l’interface de Slack.
Création et assignation de ticket
Création et assignation de ticket

On choisit ensuite la personne à qui on va attribuer ce ticket, la liste des membres faisant partie du projet doit s’afficher dans la liste déroulante. Dans notre exemple, on remarque uniquement le nom d’une personne qui est le créateur car on n’a pas encore ajouté les membres participants, il n’y a que le nom de ce dernier qui s’affiche.

Attribution de ticket
Attribution de ticket

Puis, on valide le choix en cliquant sur le bouton «save »  coloré en vert.

Enregistrement ticket assigné
Enregistrer ticket assigné

Après  avoir validé, on obtient l’écran suivant qui montre une petite notification de ce qu’on vient d’effectuer.

Notification de validation
Notification de validation

L’encadré en rouge confirme que le ticket vient d’être assigné à quelqu’un et le nom de cette personne est affiché dans la zone encadrée en noir.

  • Pour changer l’état ou « status » du ticket, comme cliqué précédemment sur « Assign », cette fois-ci on va cliquer sur « Transition » ; ce qui nous mène vers l’écran suivant :
Changement status ticket
Changement status ticket

Dans la liste de statuts, « To Do » est l’option par défaut, elle s’affiche en premier. On peut bien sur changer le statut du ticket en fonction de l’état de son avancement.

Enfin, on sauvegarde.

Une notification s’affiche systématiquement dans le canal.

Notification dans le canal
Notification dans le canal

JIRA et Slack étant synchronisés, les changements de tickets sur ce dernier s’afficheront également sur JIRA.

Synchronisation de JIRA et Slack
Synchronisation de JIRA et Slack

Le numéro 1 indique le passage de « A faire » ou « To Do » à « En cours » ou « in Progress »

Le numéro 2 indique le nom de la personne qui traite le ticket, c’est-à-dire celle à laquelle le ticket est assigné.

Nous avons vu la relation entre JIRA et Slack et comment une modification de JIRA affecte Slack. Nous allons passer maintenant à l’intégration de JIRA Cloud dans Microsoft Teams pour voir les ressemblances ou différences.

3)    Intégration de JIRA dans Microsoft Teams

Comme Slack, on peut aussi intégrer des applications dans Teams. Pour permettre une comparaison nette, on va intégrer aussi JIRA Cloud.

Intégration JIRA dans le Cloud
Intégration JIRA dans le Cloud

L’interface de Microsoft Teams nous affiche différentes applications à pouvoir intégrer dans ce logiciel de collaboration. Nous allons suivre les mêmes étapes vues avec Slack pour implémenter JIRA dans Teams.

implementation JIRA dans Teams
implémentation JIRA dans Teams

Après avoir suivi les étapes de connexion à  « Atlassian », comme celle de Slack, la fenêtre suivante s’ouvre confirmant la validation de l’intégration.

Connexion à Atlassian
Connexion à Atlassian

1)    Utilisation de JIRA sur Microsoft Teams

Nous passons l’étape de création de projet et tickets sur JIRA, comme nous l’avions déjà expliqué un peu plus haut.

Après la création de tickets sur JIRA, voyons ce qui se passe du côté de Teams.

En ouvrant JIRA dans Microsoft Teams, on obtient l’image suivante suite à la création des tickets :

création tickets
Création tickets

On voit bien en arrière plan, la liste des tickets crées précédemment, le ticket TLV-1 est déjà en cours (nous avons changé son statut depuis Slack) et le ticket TLV-2 est non encore traité, c’est ce qu’on va faire directement depuis Teams cette fois-ci.

Sur la fenêtre active, on voit les détails du ticket TLV-2. Il n’a pas encore été assigné et son statut est toujours « A faire ».

Ainsi, pour modifier les détails, il suffit de cliquer sur les petites flèches. Changer ensuite les valeurs de « assigned » et de « status » puis valider.

Assignation et status
Assignation et status

Les changements qu’on vient de faire ont bien été appliqués sur JIRA.

Sauvegarde sur JIRA
Sauvegarde sur JIRA

On voit bien que JIRA et Teams sont bien synchronisés à l’instar de JIRA et Slack.

Conclusion

Malgré que Slack et Microsoft Teams constituent deux interfaces de communication et de collaboration qui ont certaines similitudes et divergences au niveau de leurs fonctionnalités, ils présentent le même procédé d’intégration de l’application JIRA Cloud. JIRA s’implémente directement depuis l’interface des applications tierces proposées sur Slack et Teams. Les tickets doivent être créés depuis JIRA, les nouveaux tickets sont notifiés systématiquement dans Slack et Teams, ces derniers permettent de faire le suivi de traitement des tickets et/ou projets.

Donc au niveau de JIRA, nous n’avons pas constaté de différence sur Slack par rapport à Teams. Chaque personne est libre d’utiliser JIRA à partir du logiciel Slack ou Teams selon ses besoins axés plus sur la communication collaborative indépendante et étendue à des utilisateurs externes ou plutôt la collaboration dépendante de l’écosystème Microsoft via Office365.

 

 

 

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 70 = 80

  1. Bonjour,
    Je suis formateur pour les restaurants du coeur de la Creuse et je cherche un logiciel libre me permettant de diffuser mes infos via un vidéo projecteur couplé à un pc portable, Je souhaiterai qu’il puisse diffuser des diaporamas de type *.pptx, des documents type *.png, *.docx, *.pdf, …
    Avec un clavier virtuel et si possible simple d’utilisation (Je ne suis pas ce que l’on peut appeler « une lumière » en informatique …)
    Par avance, merci de vos conseils,
    Passez une belle journée et @ biantôt,
    Cordialement,
    Jibouille

    1. Bonjour

      Vous avez la version libre d’Open Office ou similaire qui devrait vous offrir la possibilité de passer des PPTX.
      Lire des DOCX. Pour les PDF et PNG, des dizaines de logiciels le font, gratuits, libres ou payants.

      Bien cordialement

  1. pouvez-vous m’aider a realiser mon projet de tablette educative a base de vos logiciel mais avec notre propre programme scolaire tchadien?

    1. Bonjour

      Kahoot peut être utilisé pour réaliser des questionnaires sur n’importe quel sujet. Vous pouvez donc l’adapter à votre programme scolaire.

      Je ne pense pas qu’il existe un site de mutualisation de questions pour Kahoot adapté au Tchad, mais peut-être pouvez-vous prendre cette initiative avec certains de vos collègues.

      Bien cordialement,

  1. Bonjour,
    J’ai un *.flipchart sous ActivInspire que je voudrais partager avec les parents de mes élèves. Comment faire avec ClassFlow ?

    1. Bonjour

      La première étape est d’importer le document ActivInspire dans ClassFlow.
      Ensuite vous partagez le document en envoyant l’URL à vos élèves (rajouter /student à l’URL).
      Pour les parents plus spécifiquement, la démarche la plus simple me semble de convertir le document en PDF, cela facilitera la lecture par les parents qui ne sont peut être pas familiarisés avec ClassFlow.

      Bien cordialement

  1. Réaliser des traçages graphiques sur feuilles avec instruments de traçage.Merci

    Bonjour Lahoucine

    Le site étant dédié aux tableaux et écran interactifs, je vous répondrai selon cette optique.

    1) La feuille, cela peut être le fond d’écran. On peut utiliser un fond quadrillé, millimétré ou de structure plus complexe. Certains de ces éléments sont inclus dans la galerie des logiciels d’écrans interactifs, mais vous pouvez réaliser les vôtres en les dessinant ou en scannant des supports papiers existants. Dans le logiciel ActivInspire il y a un module permettant de réaliser ses quadrillages sur mesure.

    2) Les logiciels d’écran interactif comprennent en général des outils de traçage, règle, équerre, rapporteur, compas… Activinspire comporte ces outils. Si votre logiciel n’en est pas pourvu, vous pouvez utiliser des utilitaires comme instrumenpoche (https://instrumenpoche.sesamath.net/).

    La question de l’échelle est intéressante à envisager. L’image sur l’écran interactif n’est pas à la même taille que les éléments sur papier ou sur un écran d’ordinateur. Il peut être difficile de comprendre qu’un segment de droite de 5 cm fait 30 cm sur le tableau. Mais cela n’est pas spécifique aux écrans interactifs. Avec un tableau blanc traditionnel, l’enseignant ne traçait pas une figure géométrique à l’échelle 1 car sinon, elle n’aurait pas été visible des élèves depuis leur place…

    1. Le site étant dédié aux tableaux et écran interactifs, je vous répondrai selon cette optique.

      1) La feuille, cela peut être le fond d’écran. On peut utiliser un fond quadrillé, millimétré ou de structure plus complexe. Certains de ces éléments sont inclus dans la galerie des logiciels d’écrans interactifs, mais vous pouvez réaliser les vôtres en les dessinant ou en scannant des supports papiers existants. Dans le logiciel ActivInspire il y a un module permettant de réaliser ses quadrillages sur mesure.

      2) Les logiciels d’écran interactif comprennent en général des outils de traçage, règle, équerre, rapporteur, compas… Activinspire comporte ces outils. Si votre logiciel n’en est pas pourvu, vous pouvez utiliser des utilitaires comme instrumenpoche (https://instrumenpoche.sesamath.net/).

      La question de l’échelle est intéressante à envisager. L’image sur l’écran interactif n’est pas à la même taille que les éléments sur papier ou sur un écran d’ordinateur. Il peut être difficile de comprendre qu’un segment de droite de 5 cm fait 30 cm sur le tableau. Mais cela n’est pas spécifique aux écrans interactifs. Avec un tableau blanc traditionnel, l’enseignant ne traçait pas une figure géométrique à l’échelle 1 car sinon, elle n’aurait pas été visible des élèves depuis leur place…

    1. Bonjour C’est une vaste question.
      1) Les logiciels qui sont faits pour être utilisés avec une souris sont généralement utilisables sur un TBI, par exemple Google Earth, ArtRage et autres..
      2) Le logiciel livré avec votre TBI est en général adapté pour faire la tour de contrôle et être la mémoire de vos activités. Vérifiez sur le site du constructeur.
      3) Des logiciels du type de Microsoft OneNote peuvent être utilisés.

      Vous trouverez sur notre site de nombreux articles sur l’utilisation de ces différents logiciels.

      Vous pouvez préciser votre usage (enseignement, réunions…) et la marque de votre matériel pour nous permettre de vous donner d’autres précisions.

      Bien cordialement

Présentation de produit

Témoignage d'utilisation