Oubliez les a priori concernant les outils numériques en enseignement

ecran interactif avis favorable

Dans un monde largement dominé par les nouvelles technologies de l’information et de la communication, certains spécialistes trouvent que les outils numériques ne sont pas toujours bénéfiques pour l’éducation. D’autres pensent que l’excès de temps passé par les enfants devant les écrans nuit à leur développement, aussi bien intellectuel que social. Pourtant, les avancées technologiques constituent un atout pour l’école. Faisons le point.

Les écrans n’ont pas toujours un rôle négatif

Pour un résultat optimum, l’intégration des tablettes et des écrans interactifs doit s’inscrire dans un vrai projet pédagogique qui vise à accompagner le développement de chaque élève. Comme la majorité des parents possèdent les mêmes outils à la maison, au lieu de laisser leurs enfants regarder passivement la télé, ils peuvent leur proposer des jeux éducatifs sur tablette par exemple. Les enfants continueront ainsi à apprendre tout en se faisant plaisir.

Il faut savoir que le vrai danger par rapport aux écrans, c’est la fixation de ces derniers sur une période prolongée. Dans le cas où ils sont utilisés comme outil d’aide et complémentaire aux cours, il n’y a pas de raison de tirer la sonnette d’alarme.

Les outils numériques ouvrent de nouveaux horizons

Pour un étudiant qui prépare son master par exemple, posséder un ordinateur est indispensable de nos jours pour effectuer des recherches, accéder à des connaissances, se construire et réaliser des travaux d’études supérieures. Par contre, lorsqu’il s’agit d’apprendre à lire ou à compter pour les débutants, on est souvent tenté de croire que les cahiers et les bâtonnets suffisent quelques soient les difficultés des élèves.

Les élèves n’ont certainement pas le même niveau de compréhension, et les logiciels numériques pédagogiques constituent un complément de choix et un point d’accès à la communication, l’assimilation et la créativité. Ces outils numériques facilitent par conséquent un meilleur suivi individuel. L’enseignant peut suivre en temps réel toutes les activités. Les travaux collaboratifs deviennent également mieux organisés et plus efficaces. Enfin, les élèves participent activement au processus et gagnent en autonomie.

Outils numériques, une aide précieuse aux enseignants

Formation – Préparation – Transmission, les enseignants passent une grande partie de leurs temps sur ces trois aspects de leur travail. Les outils numériques constituent un atout précieux pour chaque phase. Les professeurs construisent la leçon avec les élèves grâce aux différentes ressources pédagogiques et supports multimédias qu’intègre l’outil, et ils l’enregistrent pour la reprendre à tous moment, ce qui leur offre un gain de temps considérable. Les cours sont facilement accessibles comme les élèves y ont contribué en interagissant avec leur professeur. Les logiciels didactiques offrent plus d’alternatives, ce qui mobilise l’attention des élèves et leur permet de s’engager pleinement dans leur apprentissage.

Les enseignants sont irremplaçables et restent une pièce maîtresse dans l’éducation. En plus de leur connaissance, leur savoir-faire et leurs expériences, les nouvelles technologies viennent les aider à améliorer et diversifier leurs approches pédagogiques dans l’objectif de favoriser  la participation des élèves et faire progresser leurs résultats scolaires.

Faut-il encore que les enseignants soient bien formés à l’usage de ces outils.

Un investissement à la portée de toutes les écoles

Lorsqu’on regarde le prix d’une tablette ou d’un tableau interactif, beaucoup pensent que les outils numériques reviendraient trop chers aux écoles. Pourtant, une étude menée par l’institut Montaigne avance que moins de 40 euros annuels par élève devrait suffire. Ce qui représente 1% des dépenses annuelles engagées par l’état pour un élève en primaire. Mais encore, avec les nouvelles technologies il est tout à fait possible de dégager même un crédit pour l’enseignement grâce à la baisse du décrochage et de l’échec scolaires.

Un tel investissement assurerait une base excellente aux élèves et une fondation basée sur l’engagement, le débat et l’argumentation sur lesquelles se construirait leur succès futur.

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 7 = 12

  1. Réaliser des traçages graphiques sur feuilles avec instruments de traçage.Merci

    Bonjour Lahoucine

    Le site étant dédié aux tableaux et écran interactifs, je vous répondrai selon cette optique.

    1) La feuille, cela peut être le fond d’écran. On peut utiliser un fond quadrillé, millimétré ou de structure plus complexe. Certains de ces éléments sont inclus dans la galerie des logiciels d’écrans interactifs, mais vous pouvez réaliser les vôtres en les dessinant ou en scannant des supports papiers existants. Dans le logiciel ActivInspire il y a un module permettant de réaliser ses quadrillages sur mesure.

    2) Les logiciels d’écran interactif comprennent en général des outils de traçage, règle, équerre, rapporteur, compas… Activinspire comporte ces outils. Si votre logiciel n’en est pas pourvu, vous pouvez utiliser des utilitaires comme instrumenpoche (https://instrumenpoche.sesamath.net/).

    La question de l’échelle est intéressante à envisager. L’image sur l’écran interactif n’est pas à la même taille que les éléments sur papier ou sur un écran d’ordinateur. Il peut être difficile de comprendre qu’un segment de droite de 5 cm fait 30 cm sur le tableau. Mais cela n’est pas spécifique aux écrans interactifs. Avec un tableau blanc traditionnel, l’enseignant ne traçait pas une figure géométrique à l’échelle 1 car sinon, elle n’aurait pas été visible des élèves depuis leur place…

    1. Le site étant dédié aux tableaux et écran interactifs, je vous répondrai selon cette optique.

      1) La feuille, cela peut être le fond d’écran. On peut utiliser un fond quadrillé, millimétré ou de structure plus complexe. Certains de ces éléments sont inclus dans la galerie des logiciels d’écrans interactifs, mais vous pouvez réaliser les vôtres en les dessinant ou en scannant des supports papiers existants. Dans le logiciel ActivInspire il y a un module permettant de réaliser ses quadrillages sur mesure.

      2) Les logiciels d’écran interactif comprennent en général des outils de traçage, règle, équerre, rapporteur, compas… Activinspire comporte ces outils. Si votre logiciel n’en est pas pourvu, vous pouvez utiliser des utilitaires comme instrumenpoche (https://instrumenpoche.sesamath.net/).

      La question de l’échelle est intéressante à envisager. L’image sur l’écran interactif n’est pas à la même taille que les éléments sur papier ou sur un écran d’ordinateur. Il peut être difficile de comprendre qu’un segment de droite de 5 cm fait 30 cm sur le tableau. Mais cela n’est pas spécifique aux écrans interactifs. Avec un tableau blanc traditionnel, l’enseignant ne traçait pas une figure géométrique à l’échelle 1 car sinon, elle n’aurait pas été visible des élèves depuis leur place…

    1. Bonjour C’est une vaste question.
      1) Les logiciels qui sont faits pour être utilisés avec une souris sont généralement utilisables sur un TBI, par exemple Google Earth, ArtRage et autres..
      2) Le logiciel livré avec votre TBI est en général adapté pour faire la tour de contrôle et être la mémoire de vos activités. Vérifiez sur le site du constructeur.
      3) Des logiciels du type de Microsoft OneNote peuvent être utilisés.

      Vous trouverez sur notre site de nombreux articles sur l’utilisation de ces différents logiciels.

      Vous pouvez préciser votre usage (enseignement, réunions…) et la marque de votre matériel pour nous permettre de vous donner d’autres précisions.

      Bien cordialement

  1. Enseignante en petite section, je souhaiterais avoir un tbi dans ma classe mais pour ce faire je dois monter un projet…Je ne sais pas trop par quel bout le prendre et n’ai pas en tête un projet spécifique.
    Auriez-vous des exemples de projets particuliers sur lesquels je pourrai m’appuyer pour motiver et argumenter ma demande ?
    Avec tous mes remerciements

    1. Bonjour

      Vous trouverez facilement dans un moteur de recherche des exemples d’équipement réussis en maternelle.
      Parmi les arguments que vous pouvez mettre en avant :
      Langage (c’est un outil qui permet de s’interroger, d’interroger, argumenter…).
      Analyse de documents graphiques (lecture d’image), d’albums de littérature jeunesse…
      Motricité fine (possibilité de faire des tracés graphiques de grandes dimensions qui seront ensuite reproduits sur papier en taille plus réduite)
      Création artistique associé avec un logiciel de peinture, c’est très motivant.
      Enrichissement des moments en commun (c’est l’outil idéal pour les rituels et les rassemblements).
      Liste, loin d’être exhaustive.

Présentation de produit

Témoignage d'utilisation