Une année encore plus numérique en 2017

etude nouvelles technologie dans les menages Pour cette nouvelle année 2017, l’équipe de tableauxinteractifs.fr revient sur quelques chiffres et faits qui ressortent de l’étude Profetic 2016, cette étude nationale à l’avantage d’être conduite depuis six ans avec les mêmes questions et un échantillon représentatif de 5000 enseignants.

Le rapport de l’enquête PROFETIC 2016 montre clairement la progression de l’usage du numérique chez les enseignants ces dernières années, il montre également que l’attitude des enseignants vis à vis du numérique est de plus en plus positive.

On pourra lire le détail de ce rapport derrière ce lien: http://eduscol.education.fr/cid107958/profetic-2016.html

Plus des matériels à disposition des professeurs, développement des usages

On le voit au jour le jour, et les chiffres de l’enquête ne font que le confirmer de manière assez probante, nous côtoyons de plus en plus de matériels informatiques.

Ce qui est notable c’est que les professeurs ont plus d’accès à l’informatique avec leur matériel personnel qu’avec le matériel fourni par l’école.

L’écart entre les taux d’équipement en ordinateurs fixes et portables (financés par les enseignants) se creuse, au profit des ordinateurs portables. L’ordinateur portable emporte le plus de suffrages, c’est aussi une donnée mondiale, il se vend depuis 2010 plus d’ordinateurs portables que d’ordinateurs fixes, pour les professeurs qui partagent leur temps de travail entre l’école et leur domicile, l’ordinateur portable a un avantage évident.

L’enquête montre également qu’au lycée de plus en plus d’élèves apportent leur propre ordinateur portable, avec l’accord de l’établissement.

L’école peut devenir un lieu qui permet une mutualisation des moyens techniques dans l’objectif de faciliter la collaboration, ce que l’on appelle en anglais les politiques BYOD (Bring your own device); on pourra lire dans cet article une description de cette gestion http://www.tableauxinteractifs.fr/2016/07/byod-un-bon-moyen-de-deployer-classes-mobiles-en-creant-des-economies/

L’enquête montre que l’usage des solutions numériques s’intensifie pour la préparation des cours, et la gestion des résultats d’évaluations.

Des professeurs plus convaincus des bénéfices du numérique

Le rapport PROFETIC classe les professeurs en 5 catégories, de A à E

cat

De 2011 à 2016 les professeurs réfractaires au numérique ont diminué de 21 pour cent à 15 pour cent, alors que les adeptes d’une utilisation étendue sont passés de 38 pour cent à 56 pour cent.
On peut maintenant affirmer que la majorité des professeurs associent l’ordinateur à leur pratique pédagogique quotidienne, cette majorité a été atteinte en 2015.

Une maturité accrue en face du numérique.

Nous avons tous, utilisateurs de l’informatique ont une « zone de confort », une pratique courante de certains logiciels, et nous partageons également le sentiment qu’une meilleure maîtrise pourrait nous aider dans notre travail. Ce dernier sentiment se développe quand on a une certaine maturité dans l’utilisation du numérique.

Ce paradoxe:

plus on en sait, plus on en fait, plus on a le sentiment de ne pas en savoir assez

Apparait dans l’étude :
Par comparaison avec 2014, d’avantage de répondants estiment leur maîtrise insuffisante, soit 36 %, ce chiffre est en augmentation de 5 points.

Les professeurs sont de plus en plus demandeurs de formations. Avec une meilleure maîtrise de leurs outils ils formulent des demandes de plus en plus précises ; nous pouvons vous inciter à lire (ou relire) les conseils qui avaient été publiés à l’occasion de la nouvelle année 2015
http://www.tableauxinteractifs.fr/le-tbi/de-linvention-du-tbi-a-aujourdhui/en-2015-redonnez-vie-a-votre-tableau-interactif/

Pour conclure et sans prendre aucun risque, on pourra donc prédire qu’en 2017 les usages du numérique à l’école vont se développer…

Présentation de produit

Témoignage d'utilisation