TBI & interopérabilité

Cloud Computing ConceptL’agence BECTA et la Communauté Européenne ont pris en charge le dossier de l’interopérabilité dans le but de parvenir à définir un format de fichier commun aux différents TBI.

Le Common File Format (CFF) développé par BECTA est un format de fichier TBI basé sur des fonctionnalités de base. 10 grandes marques de TBI se sont engagées à supporter ce format commun, notamment eInstruction, Hitachi, Promethean et Smart.

 

Cependant, quand on traite d’interopérabilité dans le domaine des tableaux interactifs, on considère en fait trois dimensions:

  • la possibilité de transférer d’un logiciel à l’autre les documents réalisés sur un TBI
  • la compatibilité d’un logiciel avec un autre logiciel tiers
  • le fonctionnement des logiciels sur différents systèmes d’exploitation

 

Interopérabilité entre les logiciels de TBI

La question de l’interopérabilité entre logiciels de TBI se pose lorsque des utilisateurs souhaitent échanger de fichiers ou lorsqu’en changeant d’école, ils se retrouvent avec des préparations incompatibles.

Les deux principaux constructeurs proposent la lecture croisée de leurs formats de fichiers. Ainsi Promethean ouvre les fichiers Notebook de SMART et le Notebook de SMART ouvre les fichiers FLP de Promethean. Ce simple échange permet à 90 % des TBI dans le monde de communiquer et d’échanger librement.

SMART propose également un outil très pratique, une imprimante virtuelle permettant de convertir au format Notebook tout document imprimable dans les logiciels disposant d’une fonction d’impression.

En utilisant les fonctions d’impression de ce logiciel, il suffit de sélectionner l’imprimante « SMART Notebook Document Writer ».Au lieu de sortir sur des feuilles de papier, le document va s’ouvrir directement dans le Notebook ou il peut être librement modifié. La mise en page et la pagination sont respectées.

La plupart des logiciels de TBI permettent, en outre, d’intégrer des éléments copiés à partir d’autres logiciels. Certains permettent d’effectuer cette opération par glisser-déplacer.

 

Interopérabilité avec d’autres logiciels

Les tableaux interactifs permettent de faire fonctionner les logiciels conçus pour être utilisés avec une souris.

Cependant, SMART ouvre une voie nouvelle en développant des fonctionnalités pour des logiciels tiers. Ce sont les fonctions « Aware ». Elles sont disponibles, par exemple, pour la suite Office, la suite Open Office et des applications de dessin. Elles permettent, par exemple, de rentrer des tracés, du texte ou des nombres dans des documents Office et d’autres astuces de fonctionnement destinées à faciliter l’utilisation des logiciels avec le SMART Board.

 

Interopérabilité sur les différents systèmes d’exploitation

L’hégémonie de Windows est de plus en plus battue en brèche. Certains fabricants de TBI ont pris ce phénomène en compte depuis une dizaine d’années. D’autres commencent à le faire progressivement. Cependant, avant de choisir un TBI, il vaut mieux s’assurer qu’il fonctionnera pleinement avec le système d’exploitation envisagé.

En effet, la plupart des constructeurs proposent des versions différentes selon les systèmes d’exploitation. Les versions MAC sont souvent moins performantes et les versions Linux sont sommaires et ne fonctionnent pas sur toutes les distributions.

Pour l’instant, un seul constructeur offre le même logiciel, dans la même version et avec les mêmes fonctionnalités pour tous les systèmes d’exploitation : c’est Smart. On peut même télécharger les versions anciennes du logiciel si on utilise un très vieux système d’exploitation, comme cela arrive parfois dans les écoles ou dans les familles.

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>