Bluejeans, le webconférence sur Cloud

Bluejeans, le service de web conférence basé sur un cloud

bluejeansbueajnsFondée en Novembre 2009, l’objectif de Bluejeans est de faciliter les communications vidéo grâce à la conception de la technologie.BlueJeans est un service de visioconférence basé sur le cloud.
Les utilisateurs peuvent également se connecter à partir également un certain nombre de dispositifs , y compris les ordinateurs de bureau , ordinateurs portables, smartphones ou tablettes.

Alternative rentable et évolutive pour les entreprises, Bluejeans combine le matériel et le logiciel traditionnel , l’infrastructure de visioconférence pour les entreprises. Cela permet aux entreprises de rester en contact avec les fournisseurs et de vivre une expérience conviviale de la collaboration à distance en web conférence.

 

Double Flux1  Oui
Contrôle à distance2 Non
Tableau blanc3 Non
Partage d’écran4 Oui
Interopérabilité5 Cisco, Polycom, Microsoft Lync, Google, navigateurs, SIP, iOS Life size
Windows, Mac & Linux
Mobiles : iOS, Android, Blackberry, Windows RT
Configuration d’un meeting  Add-on et Planning avec Outlook/ Multi-Party meeting jusqu’à 25 participants
Enregistrement possible du Meeting
Installation du logiciel Facile, optinon add-on disponible
Tarif  Version gratuite limitée
Sécurité/ Service Cloud  Elevée (128-bit AES encryption)

 

  • Points forts

Bluejeans bénéficie d’un réel contact visuel. L’avantage avec Bluejeans est que vous pouvez enregistrer vos réunions pendant que celle ci se déroule en ligne. vous avez également la possibilité d’effectuer le double flux, fonctionnalité peu présente dans les logiciels de web conférence.
Le service Bluejeans permet aux utilisateurs de tenir une vidéoconférence dans le cloud, permettant aux participants de se connecter de plusieurs manières , y compris par l’intermédiaire de Skype , Google Talk , ou d’autres services de cloud vidéoconférence et des systèmes de web conférence tels que Cisco ou Polycom .
Vous pouvez également partager vos données en ligne avec les autres participants qui seront sécurisées.

  • Points faibles

 Bien que Bluejeans soit très performant en terme de visioconférence, son offre cloud est contraignante.
En effet, utiliser un service cloud en ligne peut être sécurisé mais utiliser un MCU (Multipoint Control Unit) virtuel au lieu d’un MCU physique pourrait avoir des risques dans le transfert des données en ligne. La performance ne peut donc être garantie et donc douteuse sur sa fiabilité.

 

1 Le double flux est la possibilité de visualiser simultanément l’affichage du partage de bureau (ou d’écran) tout en étant en visioconférence. Les 2 fenêtres sont souvent placées côtes-à-côtes.

2  Le contrôle à distance consiste à donner la possibilité à l’interlocuteur d’agir sur l’ordinateur du présentateur. Il est souvent utilisé pour les dépannages d’ordinateurs à distance: installation de virus, bogues...

3  Le tableau blanc est une application souvent intégrée aux logiciels de web conférence (entreprise) afin de faciliter la prise de notes ou d’effectuer rapidement un dessin. Il est souvent représenté par une page blanche et une barre d’outil personnalisée située sur le côté.

4 
La partage d’écran offre la possibilité au présentateur de permettre à son interlocuteur de visualiser le contenu de son écran ou de la zone qu’il souhaite partager à distance. Le contrôle à distance n’est pas disponible dans certains logiciels tel que Skype.

5 L’interopérabilité d’un matériel ou d’un logiciel est tout simplement la compatibilité du matériel ou du logiciel avec le système de web conférence choisi. Par exemple les solutions proposées par Polycom sont interopérables avec le logiciel Microsoft Lync, appelé aujourd’hui Skype Business(ENG)/Skype en entreprise(FR)

 

 

 

 

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>