Questions et réponses sur les tableaux numériques

GENERALITES

Quelle est la différence entre le tbi et l’écran interactif ?

Le système TBI est une solution interactive distincte de l’écran interactif, ce dernier étant un système intégré; le TBI est généralement fixé à un mur et solidaire de son vidéoprojecteur.

Le TBI peut être couplé différemment selon les usages.

Il peut comprendre :

1. Un tableau blanc interactif + un vidéoprojecteur
2. Un tableau blanc fixe + un ordinateur + une barre interactive + vidéoprojecteur
3.Un tableau blanc fixe + un vidéoprojecteur interactif + un ordinateur

L’écran interactif peut être simplement défini par une tablette tactile géante.

Par ailleurs, le prix de l’écran interactif est plus élevé que celui du TBI.

Pour plus d’informations consultez cette page 
– Le système TBI : vous pouvez choisir le système que vous souhaitez, le personnaliser + le PC
– l’écran intearctif : un seul écran +PC que vous choisissez, tout dépend de la performance que vous nécessitez

Quelles sont les utilisations des TBI ?

Le tableau interactif peut être dédié à plusieurs usages. Les usages varient en fonction de l’activité.

  • Dans les salles de classe, à usage des professeurs, le TBI est un outil formidable pour susciter l’intérêt des élèves etr il a montré ses vertus pédagogiques;
  • Dans les salles de réunion, il trouve sa place pour faciliter les échanges et le travail collaboratif

Pour plus d’informations sur les usages du TBI, consultez cette page

Quel est le coût d’un TBI ?

Le plus grand obstacle avant de se procurer un TBI est bien sur le prix. Nous comptons en moyenne 2.000€ pour une solution complète c’est-à-dire : le TBI, avec le vidéoprojecteur et un mini-ordinateur.

Les prix varient en fonction de votre utilisation.

Des accessoires peuvent s’y ajouter, tels que le support, la câblerie, les stylets …
Plus plus d’informations veuillez consultez notre partenaire TBI-direct.fr 

Les professeurs, véritables acteurs du changement

De nombreux enseignants ont adopté avec enthousiasme les tableaux blancs interactifs (TBI) dans le monde de l’éducation. Ces instruments sont conçus pour renouveler, moderniser et faire participer les élèves durant les cours. Les deux camps, c’est-à-dire celui des professeurs et des élèves, se rapprochent donc de plus en plus pour que l’éducation rime aussi avec cohésion pour un meilleur résultat scolaire.

La méthode pédagogique révisée

L’utilisation du TBI permet aux enseignants d’inculquer ce que les élèves doivent savoir avec une grande efficacité et qu’avec une grande chance, ces derniers peuvent vraiment s’y intéresser. Pour cela, les enseignants traduisent ses paroles en images, en différentes illustrations ce qui rendent l’éducation encore plus attrayante et personnalisée.

Quand l’ancienne et la nouvelle méthode se rencontrent

L’introduction du TBI dans le milieu de l’enseignement ne signifie pas changement du système ou d’outils éducatifs, mais ce sera un plus qui apporte de l’amélioration. Le professeur reste donc le « maître » de la classe même si les élèves participent beaucoup plus durant les cours. Il ne change donc pas ses principes pédagogiques. Parce que le TBI est utilisé dans le but d’accroître la cohésion et le partage entre le professeur et ses élèves, il améliore donc la relation dans les salles de classe et facilite en même temps l’enseignement et l’apprentissage.

Les professeurs s’arrangent avec l’outil qui les arrange

Le tableau blanc interactif permet aux professeurs aux quatre coins du monde de pouvoir échanger leur expérience, leur documentation et leurs différents supports. Il est dans ce cas possible avec le TBI d’échanger des fichiers : les enregistrer pour ensuite les partager en ligne ou via les adresses électroniques. Les enseignants peuvent également uploader des fichiers déjà disponibles sur des sites réservés aux échanges entre enseignants.

 

L’art et la science de l’enseignement / Enseigner avec des tableaux blancs interactifs

Robert J. Marzano

Les tableaux blancs interactifs sont devenus populaires au cours des dernières années, et il semble que leur utilisation va continuer à croître de façon exponentielle. En effet, des livres comme La Révolution Tableau blanc interactif (Betcher & Lee, 2009) témoignent de la profondeur et l’ampleur du changement que cet outil peut favoriser dans la pratique de classe.

Pour ceux qui peuvent encore ne pas être familiers avec la technologie, un tableau blanc interactif est un grand écran qui se connecte à un ordinateur et un projecteur. Le projecteur projette le bureau de l’ordinateur sur la surface de la carte, où les utilisateurs contrôlent l’ordinateur avec un stylo, un doigt ou un autre périphérique. Le conseil est généralement monté sur un support mural ou au sol. Divers accessoires, tels que les systèmes de réponse des élèves, permettent l’interactivité.

Bien que de nombreux enseignants aient adopté avec enthousiasme les tableaux blancs interactifs, peu de recherche est disponible sur leur effet sur le rendement des élèves. Cependant, dans une étude qui a impliqué 85 enseignants et 170 salles de classe, les enseignants ont utilisé les tableaux blancs interactifs pour enseigner un ensemble de leçons, qu’ils ont ensuite appris à un autre groupe d’élèves sans utiliser la technologie (voir Marzano & Haystead, 2009).
Qu’est-ce que la recherche Trouvé

Les résultats de l’étude indiquent que, en général, à l’aide de tableaux blancs interactifs a été associée à un gain de 16 points de percentile du rendement des élèves. Cela signifie que nous pouvons nous attendre un étudiant au 50e percentile dans une classe sans la technologie pour augmenter le 66e percentile dans une salle de classe à l’aide de tableaux blancs.

En outre, trois caractéristiques inhérentes à des tableaux blancs interactifs ont une relation statistiquement significative avec la réussite des élèves. Le premier est les dispositifs de vote périphériques portatifs apprenant réponse que les élèves utilisent pour entrer dans leurs réponses aux questions. Le pourcentage d’élèves qui fournissent la bonne réponse est alors immédiatement affiché sur le tableau dans un graphique à barres ou un diagramme circulaire. Dispositifs de vote à l’aide a été associée à un gain de 26 points de percentile du rendement des élèves.

Une deuxième caractéristique est l’utilisation de graphiques et d’autres éléments visuels pour représenter l’information. Ceux-ci incluent des images téléchargées et des clips vidéo à partir d’Internet, des sites tels que Google Earth, et des graphiques et des diagrammes. L’utilisation de ces aides a été également associée à un gain de 26 points de percentile du rendement des élèves.

Une troisième caractéristique est le renforçateur-applications tableaux blancs interactifs que les enseignants peuvent utiliser pour signaler que la réponse est correcte ou de présenter l’information dans un contexte inhabituel. Ces applications comprennent glisser-déposer des réponses correctes dans des endroits spécifiques, reconnaissant réponses correctes avec des applaudissements virtuelle, et de découvrir des informations cachées sous des objets. Ces pratiques ont été associées à un gain de 31 points de percentile du rendement des élèves.
Qu’est-ce que nous avons vu dans la salle de classe

Une des conclusions les plus intéressantes de l’étude était que, dans 23 pour cent des cas, les enseignants avaient de meilleurs résultats sans les tableaux blancs interactifs. Pour déterminer pourquoi cela se produit, nous avons examiné les bandes vidéo des enseignants en utilisant les planches. Ces communiqués quelques pièges potentiels dans l’utilisation de la technologie:

En utilisant les dispositifs de vote, mais faisant peu avec les conclusions. Dans de nombreuses salles de classe, les enseignants tout simplement noté combien d’étudiants ont obtenu la bonne réponse au lieu de sonder les raisons pour lesquelles une réponse était plus appropriée que l’autre.
Non organisation ou à l’amble bien le contenu. Dans ces cas, les enseignants incorporés segments vidéo à partir d’Internet ou d’images destiné à représenter des informations importantes dans leurs tableaux à feuilles mobiles numériques. Cependant, ils ont couru à travers les tableaux de papier si rapidement que les étudiants, bien impressionné par les graphismes, ne pas avoir le temps d’analyser et d’interagir avec l’autre sur le contenu.
Utiliser trop de visuels. Pages de paperboard numérique étaient inondées de stimuli visuels; il était difficile d’identifier le contenu important.
Payer trop d’attention aux caractéristiques de renfort. Par exemple, lorsque les enseignants qui ont eu de moins bons résultats avec la technologie utilisée la fonction applaudissements virtuelle pour signaler une réponse correcte, l’accent semblait être sur suscitant les applaudissements plutôt que sur la clarification du contenu.

Tirer le meilleur parti de la technologie

Cette étude, ainsi que ce que nous savons à propos de bon enseignement en général, suggère comment les enseignants peuvent utiliser les tableaux blancs interactifs plus efficacement. Je recommande ce qui suit:

Les enseignants doivent réfléchir à la façon dont ils ont l’intention d’organiser l’information. Ils devraient informations de groupe en petits segments significatifs avant qu’ils ne commencent en développement les tableaux à feuilles mobiles numériques. Une fois qu’ils ont organisé le contenu, alors ils peuvent concevoir les tableaux de papier pour compléter l’organisation. Pour veiller à ce qu’ils ne vont pas à travers les tableaux de papier trop rapidement, les enseignants peuvent insérer tableaux à feuilles mobiles qui leur rappellent d’arrêter la présentation afin que les élèves puissent traiter et analyser les nouvelles informations.
Tableaux à feuilles mobiles numériques doivent contenir visuels, mais ces visuels devraient se concentrer clairement sur les informations importantes. Aussi, pas un seul tableau de conférence ne devrait contenir trop de visuels ou trop d’informations écrites.
Après avoir posé une question et d’obtenir les réponses des élèves à l’aide de dispositifs de vote, l’enseignant doit généralement discuter de la réponse correcte avec les réponses incorrectes, en veillant à obtenir des avis du plus grand nombre d’élèves possible.
Lors de l’utilisation des fonctionnalités de renfort comme les applaudissements virtuel, les enseignants devraient faire en sorte que les élèves se concentrent sur la raison pour laquelle une réponse est correcte ou incorrecte. Bien que ces caractéristiques peuvent produire un engagement élevé et certainement animer l’ambiance dans une salle de classe, ils peuvent aussi être gênant si utilisé sans une orientation claire sur le contenu essentiel.

Les tableaux blancs interactifs ont un grand potentiel comme outil pour améliorer les pratiques pédagogiques en classe et, finalement, d’améliorer le rendement des élèves. Cependant, en supposant simplement que l’utilisation de ce ou tout autre outil technologique peut automatiquement améliorer le rendement des élèves serait une erreur. Comme cela est le cas avec tous les outils puissants, les enseignants doivent utiliser les tableaux blancs interactifs, pensif, en conformité avec ce que nous savons sur les bonnes pratiques en classe.

Qu’est-ce qu’un TBI ?

Un tableau blanc interactif est un outil à la fois pédagogique et professionnel qui permet aux images de l’ordinateur à afficher au tableau numérique fixe à l’aide d’un vidéoprojecteur numérique.

On peut manipuler les éléments à l’aide de son doigt comme une souris, directement sur l’écran.

Ces éléments peuvent être glissés, cliqués et copiés et on peut même écrire des notes à la main ; qui peuvent être transformées en texte et enregistrés.

On sort bien évidemment de la projection courante parce qu’on peut même importer des éléments externes et les manipuler, les reconstruire avec le TBI.

Le tableau blanc interactif permet d’apporter une touche de modernité dans l’apprentissage ainsi que pour les conférenciers.

A quoi sert un TBI ?

À quoi sert un TBI ?

Un tableau blanc interactif (TBI) apporte beaucoup de privilèges en apportant une touche considérable de modernité aux présentations tant dans le domaine de l’enseignement que dans le milieu professionnel.

L’enseignement interactif

L’enseignant peut demander aux élèves d’interagir à travers l’utilisation tableau blanc interactif, ce qui incite les élèves à apporter plus d’idées innovatrices et intéressantes. Le TBI va motiver encore plus les élèves dans leurs efforts afin d’accéder plus facilement aux objectifs fixés.

Interaction du groupe en entreprise

Les tableaux blancs interactifs favorisent la discussion de groupe et la participation. Ils sont un outil efficace pour le brainstorming, et des notes prises sur l’écran peuvent être transformées en texte, et enregistrée pour être partagé et distribué plus tard. Ils sont un outil idéal pour les petits travaux de groupe et l’apprentissage collaboratif.

Un TBI comment ça marche ?

Un TBI, comment ça marche ?

 

Le tableau blanc interactif (TBI) peut s’adapter à n’importe quel vidéoprojecteur et fonctionne avec une suite d’applications. Pour le montage, il suffit juste d’avoir en plus du tableau, un ordinateur et une alimentation électrique. Avec son utilisation facile et accessible à tous, le TBI ne nécessite aucune connaissance particulière dans son montage, pour le mettre en marche.

 

Etape 1 : Connexion du tableau blanc interactif à l’ordinateur (connexion au port USB ou sans fil)

Etape 2 : Réglage du tableau pour la projection

Etape 3 : Le TBI est maintenant à pied d’œuvre pour la présentation.

 

Le conférencier peut intervenir sur son ordinateur depuis le TBI en utilisant la fonction tactile de celle-ci.

Les atouts du TBI

Les atouts du TBI

La technologie numérique est désormais au centre de toutes les intentions surtout dans le domaine de l’éducation par le biais du tableau blanc interactif (TBI). Elle apporte de l’innovation mais également de l’enthousiasme tant pour les élèves que pour les professeurs.

Moyen attractif

C’est l’un des principaux atouts du TBI : tous les cours auront désormais la possibilité de s’imposer auprès des élèves parce que les présentations attirent beaucoup plus leur attention.  Le TBI offre alors une infinité de possibilités d’animation des cours au touché ou au stylet : dessin, soulignement, annotation, insertion (vidéo, texte, audio), importation et exportation des documents, montage de discours en version très simple. Avec cette utilisation simple, l’enseignant utilise toujours les outils qu’il a l’habitude d’utiliser dans l’ancien mode d’enseignement mais cette fois-ci, il les utilise en version numérique.

Outil motivant

Il est indéniable qu’un tel outil suscite encore plus l’encouragement des élèves et des chercheurs anglais ont confirmé que près de 100% des enseignants sont convaincus de cela. Les élèves sont donc amenés volontairement à participer en classe parce que le TBI favorise la participation de toute l’assistance. Avec le dynamisme de l’interface et les fonctionnalités accompagnées d’une possibilité d’utilisation infinie, le tableau blanc interactif est voué à durer.

Moyen innovateur

Le TBI est conçu pour apporter de l’innovation au quotidien dans le domaine de l’enseignement. Son utilisation journalière, son caractère illuminé permet aux enseignants d’élaborer les contenus des cours dans l’esprit de la création et de l’innovation. Cet état d’esprit se traduit également dans l’enseignement durant les cours en classe. Parmi les éventualités qu’ils peuvent présenter en cours, on peut énumérer les improvisations, l’intervention élargie des élèves durant les cours, la participation ludique des élèves.

Favorise la confiance des élèves

Cette touche d’originalité dans l’éducation apporte aussi plus de confiance aux élèves surtout dans les domaines où ils n’excellent pas vraiment. Le moyen innovateur tel que le TBI les encourage à participer, à intervenir au tableau ne serait-ce que pour toucher le tableau interactif. Les élèves auront plus d’enthousiasme contrairement à ce qui se passe dans l’éducation ordinaire. Même la timidité de certains élèves n’aura plus sa raison d’être grâce à ce gain de confiance.

Outil d’uniformisation

Les élèves sont maintenant au même niveau dans l’utilisation de la technologie parce qu’ils bénéficient tous du TBI, symbole du nouveau monde numérique, à l’école. Plus on utilise le tableau blanc interactif pour les plus bas âges, plus ils ressentent une cohésion entre eux et ils développent ensemble leur savoir-faire au fil du temps.

 

Pourquoi enseigner avec un TBI ?

Pourquoi enseigner avec un TBI ?

L’Education nationale a fait de sa priorité l’utilisation des outils novateurs afin d’améliorer les résultats dans les écoles. La haute technologie vient alors concrétiser ses projets TICE (Technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement). On envisage désormais de mettre de côté les tableaux classiques. Les tableaux blancs interactifs (TBI) vont générer beaucoup d’enthousiasme chez les élèves. Ils peuvent permettre aux enseignants de faciliter l’apprentissage. Ils aident également les enseignants à présenter de nouveaux sujets avec un contenu attrayant pour les élèves ou de présenter des sujets existants par des moyens novateurs. Leurs fonctions interactives font le parfait complément à des méthodes d’enseignement en classe.

 

Les tableaux blancs interactifs comme un outil pédagogique ou de présentation vous permettent de :

 

  • contrôler simultanément votre ordinateur et votre présentation en utilisant votre doigt ou le stylet du tableau blanc interactif

 

  • apporter des modifications à vos vidéos, textes, audio et faciliter encore plus ainsi vos présentations.

 

  • bénéficier des outils pédagogiques, outils de l’enseignement technique courants mais déjà disponibles dans la présentation interactive

 

  • bénéficier de la technologie 4Touch permet d’utiliser l’option multi-utilisateur, l’interaction et l’intervention sans limite des élèves au tableau.

 

  • distribuer et faire l’enregistrement des fichiers pédagogiques.

 

Ce type d’outil favorise l’enseignement créatif et moderne. Le TBI motive également les élèves.

 

 

Les outils numériques au service de la réussite scolaire

Les outils numériques au service de la réussite scolaire

L’évolution de l’éducation dépend maintenant de l’innovation apportée dans ce domaine pour que les élèves puissent apprendre avec des méthodes évolutives. Le but principal de cette innovation dans le domaine scolaire c’est surtout de faire bénéficier aux élèves les moyens adéquats, suivant l’évolution technologique, qui vont leur permettre de développer encore plus leurs aptitudes.

Plusieurs moyens innovateurs sont déjà à leur disposition. Ils vont leur permettre d’acquérir plus facilement et plus rapidement les connaissances. Et puis, par le biais de ces outils, les professeurs n’auront plus du mal à motiver leurs élèves pendant les cours parce que c’est à la fois attractif (illustration dynamique des cours) et favorise la création.

Les établissements français ont désormais choisi le tableau blanc interactif (TBI) pour apporter cette touche innovatrice et les avantages indéniables de cette technologie au sein des écoles et aussi pour rattraper leur retard par rapport aux établissements à l’étranger (plus de trois quarts des écoles en Grande-Bretagne utilise déjà le TBI).

Pourquoi utiliser un TBI en entreprise

Pourquoi utiliser un TBI en entreprise ?

 

Le bon fonctionnement des différentes branches de l’entreprise passe par une meilleure collaboration. Cela apporte de l’évolution de la communication tant en interne qu’en externe de l’entreprise. La collaboration visuelle propulsée par le TBI (Tableau Blanc Interactif) signifie tout simplement une interaction et une participation sans limite entre les acteurs de l’entreprise. Le renforcement de l’interactivité avec l’utilisation du TBI est dû aux différentes fonctionnalités apportées par celui-ci :

  • Commande à distance de l’ordinateur depuis le tableau interactif ;
  • Participation beaucoup plus considérable des conférenciers en intervenant sur les documents présentés. Des outils sont à disposition pour concrétiser cette interactivité.
  • Un écran commun suffit pour le regroupement des travaux, de leurs supports, des documents importés pour animer les conférences, les brainstormings pour afficher le vrai professionnalisme.
  • Utilisation de la visioconférence qui propulse la présentation vers une participation sans limite des auditeurs confirmée par l’interconnexion illimitée.
  • Possibilité de modification de tous les documents et les logiciels de l’ordinateur.
  • Partage, enregistrement et échange des fichiers, des notes de chaque conférencier. Maintenant, avec l’utilisation du TBI, celui qui fait la présentation et toute son assistance peuvent partager tous ensemble la présentation, avec des outils communs, flexible dans leur utilisation.
Qu’est-ce qu’un VPI ?

Qu’est-ce qu’un VPI ?

Un VPI ou vidéoprojecteur interactif a besoin d’un ordinateur pour être opérationnel et changer une surface comme un mur en un tableau blanc interactif. Par contre, avec sa dalle, le tableau blanc interactif ou TBI est doté de l’option tactile contrairement au VPI qui projette sur une simple surface lisse.

Il est possible de contrôler l’ordinateur en utilisant le stylet interactif comme une souris. Le stylet interactif sans fil spécial communique directement avec la surface projetée pour pointer, cliquer, faire défiler, naviguer, écrire, dessiner et bien plus encore.

L’affichage net est l’un des atouts apportés par le VPI. En plus, n’importe quelle surface lisse peut être utilisée avec le VPI. Cela démontre également que c’est un outil facile à utiliser. Le stylet agit comme un type de souris mobile. Vous pouvez écrire avec, et interagir avec une application projetée sur l’écran. Cette technologie exclusive permet un certain nombre de fabricants de vidéoprojecteurs VPI à offrir cette fonctionnalité ingénieuse.

Pour apporter une valeur ajoutée à l’entreprise, l’utilisation du VPI pour les présentations et les conférences est vivement conseillée.

 

 

3 commentaires pour “Questions et réponses sur les tableaux numériques

  1. Bonjour,
    J’utilise workspace d’interwrite et je voudrais l’utiliser avec un bureau étendu, or impossible de placer la barre d’outils dans le bureau étendu.
    Que faire??
    d’avance merci

  2. Bonjour,
    Je travaille depuis plusieurs années avec votre matériel et malheureusement, lors d’un déménagement dans la classe pupitre, les pointes de stylet ont « disparu » ….
    Où puis-je en acheter ? Qui contacter ?
    Cordialement
    Michel TALAGA
    école George Sand
    62800 Liévin

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>