Les fabricants de visualisateurs

ti-fabricants visualiseurParmi les divers outils pédagogiques qui, dans une classe ou une salle de réunion, aident l’enseignant ou l’orateur principal à donner du relief à son cours ou à sa présentation, le visualiseur, encore appelé « caméra de documents » ou « visualisateur », est incontournable et vient idéalement compléter un dispositif interactif. Désormais, ce digne successeur du rétroprojecteur se décline en de multiples modèles, plus ou moins perfectionnés. Et si les fabricants sont nombreux, certains sortent toutefois du lot…

Les principaux fabricants de visualiseurs distribués en France

Le japonais est le leader historique sur le marché des visualiseurs.Spécialisé depuis les années 1920 dans les systèmes de caméra, Elmo commercialise son premier rétroprojecteur en 1969, puis fait évoluer son dispositif, en collaborant notamment avec un autre pionnier des caméras de documents, l’autrichien WolfVision. Ce partenariat fructueux donne naissance au tout premier visualisateur au monde, baptisé « Visualizer ». Plébiscité et primé lors du salon Photokina de Cologne (1988), l’appareil est commercialisé et vise surtout le monde de l’Education. D’ailleurs, Elmo n’hésite pas à consulter les enseignants et à leur faire tester ses appareils pour les améliorer. Dans ce contexte dynamique, plusieurs générations de visualiseurs vont voir le jour…Le produit phare d’Elmo, le plus vendu au monde, est le L-1EX (2002), un petit visualiseur performant, très simple d’utilisation, maniable et élégant. Si aujourd’hui il n’est plus fabriqué, d’autres lui ont succédé, perpétuant la réputation de qualité d’Elmo.La gamme des visualiseurs Elmo est désormais très étendue, pour s’adapter à tous les besoins et budgets. Elle va ainsi du haut de gamme (P30HD et P100HD), au petit modèle compact et économique (MO-1), en passant par les modèles intermédiaires (P10, CO-10, ou L-12 et sa version améliorée L-12iD, compatible avec la tablette sans fil Elmo CRA-1).
La firme taïwanaise est l’autre leader incontournable en matière de visualiseurs. Certes, créée en 1990, elle ne jouit pas d’une aussi longue expérience qu’Elmo. Elle n’a d’ailleurs commencé à fabriquer des caméras de documents qu’en 2008, lors du lancement de sa division AVerMédia Information Inc. Cependant, elle s’est rapidement imposée grâce au caractère novateur de ses produits (nombreuses récompenses) et à leur excellent rapport qualité/prix. Plusieurs modèles vont être commercialisés avec succès : SPB350, CP350, VP-1, V355AF ou encore F50.En 2011, la marque AVer est déposée, et AVerMédia Information Inc. entre en bourse. La branche des visualisateurs AVer est alors « boostée » par un pôle Recherche et Développement particulièrement offensif. La gamme s’agrandit continuellement, avec des modèles très divers, convenant aussi bien aux écoles qu’aux entreprises, et produits dans un meilleur respect de l’environnement et des hommes.- bras mécanique : M70,
– bras flexible : F50HD, F55, F33, F15, F15HD, F17HD+,
– sans fil : W30, F70W,
– plateforme : PL50,
– USB : U50, U10, U15,
– avec tablette : TabCamLa plupart intègrent le logiciel A+, qui permet d’annoter directement les visuels, puis de les enregistrer.

 

 

Epson

En matière d’imagerie numérique, le savoir-faire du japonais Epson est indiscutable. Touche-à-tout, le n°1 mondial des vidéoprojecteurs s’est aussi essayé à la fabrication de visualiseurs. Certes, sa ligne de produits est modeste, cependant, les modèles proposés sont très performants.

D’entrée de gamme, l’ELPDC-06 est le plus vendu. Léger, facile à transporter (bras repliable), rapide à installer, peu énergivore, et doté d’un capteur d’image performant, il est idéal pour les débutants « nomades ».

Pour les plus exigeants, les ELPDC-11 et ELPDC-20 (HD) offrent d’excellentes prestations, avec un rendu d’image incomparable, un zoom puissant, des fonctions avancées (annotations, enregistrement, vidéo…), et une possible connexion avec un microscope.

Promethean

Le britannique, distributeur et fabricant de dispositifs interactifs destinés au monde de l’Education, a développé des solutions complètes pour accompagner les enseignants dans leurs cours. Ainsi, autour de son produit phare, le tbi ActivBoard, il a conçu toute une série de périphériques, comme le visualisateur ActiView compatible avec le logiciel interactif ActivInspire.

Intuitif, maniable, transportable, connectable à plusieurs écrans, ainsi qu’à un microscope, ActiView est très polyvalent et donne lieu à des visuels extrêmement réalistes (caméra Full HD). Il est utilisable avec les produits Promethean, mais également ceux des autres fabricants.

Pour obtenir plus d’informations sur ActiView et son fonctionnement, rendez vous sur prointeractive.fr.

Version disponible (2015) : ActiView 324.

SMART

Le pionnier canadien de l’interactivité propose lui aussi son propre visualiseur, le SMART DC-450. Très correct, ultra simple d’utilisation, il assure des visuels extrêmement nets et intègre parfaitement le puissant logiciel SMART Notebook (annotations, enregistrements d’images, de sons, de vidéos).

Également compatible avec le logiciel de conférence Bridgit pour partager les contenus enregistrés à distance.

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>