Ombre portée point chaud videoprojecteur

Les videoprojecteurs à focale « normale » ont deux défauts pour le présentateur

 

L’ombre portée

  •  Le vidéoprojecteur projette un faisceau lumineux. Il ne doit donc pas y avoir d’obstacle pour éviter la projection d’ombres sur l’écran.
  • L’idéal est donc de placer le vidéoprojecteur en hauteur, au-dessus des spectateurs, même debout. On rattrapera le trapèze causé par la perspective à l’aide du correcteur de parallaxe intégré.
  • Si la hauteur sous plafond n’est pas suffisante pour envisager ce positionnement ou si on utilise le vidéoprojecteur posé, il peut-être intéressant de le placer sur le côté de l’écran. Attention, dans ce cas, pour corriger la déformation de perspective, il faudra un projecteur proposant la correction de parallaxe horizontale, ce qui est rare.
  • Avec un tableau interactif, le risque d’ombre portée est encore plus grand car l’utilisateur est près de la surface de projection (le tableau).
    Avec un objectif grand angle, on pourra mettre le projecteur plus près et limiter ainsi les risques d’ombres.
 vpi-r3zo-01  vpi-r3zo-02
Le vidéoprojecteur est situé bas.L’utilisateur du TBI se fait de l’ombre.  En décentrant le vidéoprojecteur en hauteur ou fortement sur le côté (modèle avec correction de parallaxe horizontale), on évite la plus grande partie de l’ombre.

Le point chaud

Lorsqu’on le peut, il convient d’éviter de projeter l’image sur un tableau blanc brillant, ceci pour éviter de fatiguer les yeux des utilisateurs.C’est tolérable pour un usage occasionnel, mais vivement déconseillé pour l’utilisation à usage intensif
23112007refletOn remarquera sur cette photographie, une « tâche » de lumière qui est le reflet de la lumière mise par le vidéoprojecteur.Cette zone lumineuse peut s’avérer très désagréable pour une utilisation régulière.Pour la supprimer ou l’éviter, il existe plusieurs solutions.

Comment réduire ou supprimer le point chaud ?

  1. Utiliser une surface de projection aussi peu brillante que possible
    C’est cette solution qu’adoptent la plupart des fabricants de TBI fixes.
    Cependant, d’une marque à l’autre, il peut y voir des résultats différents, en particulier lorsqu’il y a recherche de compromis pour l’utilisation de feutres effaçables.
    Avec un DMI, on se méfiera des tableaux blancs de classe qui sont souvent très brillants.

  2. Déplacer le point chaud
    Le point chaud peut empêcher de voir les informations situées dans sa zone. L’angle d’émission étant égal à l’angle de réception, selon la place de l’utilisateur, le point chaud ne se trouve pas au même endroit.
    Pour le situer à un endroit moins gênant, on a trois solutions. Déplacer la source lumineuse, le tableau ou les usagers.
    a) Déplacer la source lumineuse. En plaçant le vidéoprojecteur très en hauteur, on peut dans certains cas reporter le point chaud en dehors de la vue des spectateurs. Cependant, il est quasiment impossible, surtout avec de grands tableaux, de le supprimer à la fois pour le manipulateur et les spectateurs assis.
    Signalons que les projecteurs sur potence ou extrême grand-angle limitent la gêne.

Le videoprojecteur ultra-courte focale, solution presque parfaite

Comment-eliminer-point-chaud-videoprojecteur-vers-tniLe videoprojecteur se trouvant proche la surface de projection et au dessus du tableau, le présentateur n’est plus pris entre le videoprojecteur et le tableau, réduisant considérablement le problème de l’ombre portée.le point chaud n’a pas entièrement disparu, mais pour le voir il faudrait avoir ses yeux au pied du présentateur, la gène a donc complètement disparue.

L’écran interactif, solution qui règle définitivement les deux  problèmes

dans l’écran interactif tactile la lumière viens de derrière, il n’y a plus d’ombre ni de point chaud, pour lire un dossier complet entre les différents types de solutions interactives, suivez ce lien.

 

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>