Evaluation de videoprojecteur interactif EPSON

Ce test du videoprojecteur Epson BrightLink 485Wi a été fait dans le contexte d’un comparatif de 3 vidéoprojecteurs interactifs, cliquez ici pour lire le résumé et les conclusion du comparatif..

L’Epson BrightLink 485Wi était le gagnant haut la main pour notre évaluation de Vidéoprojecteur Interactif, remportant la première place ou presque dans chaque catégorie.
D’autres vidéoprojecteurs battent ou y concordent dans certains domaines, mais aucun ne fait mieux dans plusieurs d’entre eux.

Comparatif VPI - EPSON

Les avantages

• Classé ou fixé comme N°1 pour :
– Qualité d’image vidéo
– Fonctionnalités interactives
– Luminosité en mode interactif
– Facilité et rapidité d’installation
– Facilité d’entretien
– Audio

• Classé N°2 pour :
– Qualité d’image de données
• Aucun mode interactif séparé qui ne signifie aucune perte de luminosité avec l’interactivité.
• Le calibrage automatique du stylo est presque aussi rapide et facile que l’on n’en a pas besoin du tout.

Les limites

• Le stylo devrait toucher l’écran
• Pas de support 3D
• Le détail fin est moins pointu qu’il pourrait être

Quelques points importants

Qualité d’image des données

La qualité d’image de données de 485Wi’s est juste sauf excellente, même s’il vient en deuxième position dans la catégorie de Sony VPL-SW535C. Les deux vidéoprojecteurs 1280×800 LCD sont saturés, couleur vibrante dans tous les modes, leur donnant un avantage sur tous les vidéoprojecteurs DLP, qui avaient alourdi vers le bas le couleur en bas lors de la comparaison. Aussi, les deux sont garanti de ne jamais afficher des effets d’arc-en-ciel qui sont toujours une préoccupation pour des vidéoprojecteurs DLP.

Toutefois, sur certaines questions clés pour les images de données, le 485Wi perd des points. En particulier, le détail fin n’est pas aussi croquant qu’il pourrait être. Un texte Noir sur blanc, par exemple, est facilement lisible à 9 points, mais nettement moins à 7 points.
Un texte blanc sur noir n’est facilement lisible que jusqu’à 10 points. Pour la plupart, les applications ne posent pas de problème, mais si vous avez besoin d’afficher plus de détails fins, cela est possible.

Les fonctionnalités interactives

Contrairement aux vidéoprojecteurs DLP ainsi que la technologie interactive du TI, le 485Wi a besoin de calibrage entre le stylo et le projecteur. Cependant le processus est automatique et prend environ 10 secondes seulement, l’action est presque aussi facile qu’il ne fallait pas calibrer du tout. Notez que le stylo doit toucher l’écran pour travailler, vous ne pouvez ainsi l’utiliser à distance ou sur des surfaces fragiles comme vous pouvez le faire avec les modèles DLP.
Cependant, sur le côté positif, il ya pas de décalage entre le déplacement du stylo et l’affichage du résultat à l’écran.

Le 485Wi offre également des extensions à l’interactivité de base. C’est le seul vidéoprojecteur dans cette évaluation qui offre un mode sans ordinateur, vous pouvez ainsi marquer des images à l’aide de ne importe quelle source, ou non. Il est également livré avec deux stylos qui peuvent fonctionner simultanément. Sony SW535c et le BenQ MW860USTi proposent des caractéristiques semblables, mais le MW860USTI est arrivé avec un seulement un stylo, nous ne pouvions pas ainsi le tester. En comparaison avec le Sony, le double stylo de la 485Wi ont travaillé beaucoup plus en douceur et sans aucun problème

Support logiciel interactif

Le 485Wi marque également des points pour les logiciels interactifs. Il est livré avec deux programmes standards d’annotation ainsi qu’un troisième programme optionnel disponible pour Windows et Mac; il synchronise tout à fait avec Windows 8 et n’a pas besoin d’un pilote Windows ; il est livré avec un pilote Mac.

Qualité d’image vidéo

Comme pour les images de données, les deux vidéoprojecteurs LCD offraient évidemment la meilleure couleur en vidéo que tous les vidéoprojecteurs DLP. Cependant, pour la vidéo, le 485Wi gagnait clairement, avec une couleur tout à fait saturée que Sony, des teints plus naturels, des couleurs plus précises et le meilleur contraste dans midtones et surlignages. Ces différences étaient plus élevées dans les domaines plus brillants que nous avons testé, mais c’étaient aussi vrais pour les modes colorés. Une question mineure pour le 485Wi en son mode plus lumineux était une légère polarisation verte dans le noir. En meilleurs modes de couleur, cependant, les deux vidéoprojecteurs ont offert un noir convenablement neutre.

Installation et maintenance

Grâce à ses fonctionnalités telles que des réglages séparés pour roulis, tangage, ficelle, le 485Wi offre la configuration la plus simple et la plus rapide pour n’importe quel vidéoprojecteur dans cette évaluation. Pour un entretien facile, il offre une longue durée de vie à la lampe, à 3000 heures en mode standard et 4000 heures en mode Éco et la capacité de remplacer les lampes et les filtres facilement, sans vis pour traiter.

Audio

La combinaison du bon à l’excellente qualité audio avec assez de volume de remplir une petite Salle positionne 485Wi au meilleur audio pour n’importe quel vidéoprojecteur dans cette évaluation. Si vous avez besoin de son, c’est le seul modèle dans le groupe qui ne est pas susceptible de vous forcer à utiliser un système audio externe.

Luminosité

Nous avons mesuré la 485Wi à 2847 lumens dans son mode le plus clair, soit environ 92 % de sa valeur nominale de 3100 lumen, et à une gamme de 1432 à 2248 lumens avec d’autres préréglages.
Le plus important est que, comme il n’y a pas de mode interactif, il n’y a aucune perte de luminosité lors de l’utilisation de manière interactive.
La même chose est vraie pour Sony VPL-SW535C, mais tous les vidéoprojecteurs de DLP perdent au moins de l’éclat en mode interactif.

Aussi, puisque c’est un vidéoprojecteur LCD, la couleur, la luminosité de l’ 485Wi est le même que son éclat blanc dans tous les modes.
Cela signifie, entre d’autres questions, que quand les écrans de visionnement sont rempli de couleur plutôt que des zones blanches, il vous donnera une image plus brillante qu’un vidéoprojecteur de DLP qui correspond à sa mesure lumen blanche mais a une mesure de lumen de couleur inférieure.

Connexions

Le panneau latéral offre un ensemble complet de connecteurs :
• 1 HDMI
• 1 VGA IN (pour RGB ou composante)
• 1 S- vidéo
• 1 RCA composite
• 1 USB A (pour la caméra document ou de lire directement les fichiers de clé USB)
• 1 VGA OUT (en boucle du moniteur)
• 1 USB B (contrôle interactif, affichage USB directe, le contrôle de la souris de télécommande)
• 1 LAN (pour contrôle de réseau)
• 2 mini-prises stéréo
• 1 RCA stéréo EN
• 1 entrée microphone
• 1 mini prise stéréo OUT
• 1 RS- 232
• 1 Module Wi- Fi en option

Conclusion

Des scores élevés de l’Epson 485Wi pour les données et l’image vidéo de qualité et d’interactivité sont suffisants pour le faire ressortir. Les scores supplémentaires élevés pour des fonctionnalités comme l’audio, installation, et entretien ne sont guère nécessaires pour gagner la première place dans cette évaluation.

Cela ne signifie pas que le 485Wi est le meilleur choix pour chaque situation. Si vous souhaitez avoir la possibilité d’interagir sans toucher l’écran, ou que vous voulez le support 3D, vous aurez besoin d’un des vidéoprojecteurs DLP que nous avons examinés. En outre, les quatre choix de DLP sont un peu moins chers. Cela dit, l’Epson 485Wi, à 2,199 $ complète directement le support et les remises d’éducation disponibles, est un bon endroit pour commencer et c’est le vidéoprojecteur interactif à comparer quand vous envisager d’autres choix.

 

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>