Technologie de projection

VPI Epson EB-1430WIDe nos jours, le vidéoprojecteur est de plus en plus considéré comme outil indispensable autant dans les entreprises que dans les établissements scolaires. Le choix lors de son acquisition dépend de son utilisation. Nous allons ainsi voir quelques informations utiles pour faciliter votre choix pour un vidéoprojecteur.

Technologie de projection spécifique au vidéoprojecteur interactif

Un vidéoprojecteur interactif (VPI) a pour fonction de projeter des images sur un support et de faciliter leur manipulation, grâce à un stylet ou le doigt. Pour ce faire, le VPI intègre un module interactif (système de détection de mouvements), et respecte des règles précises en matière de projection. Ceci afin de limiter les désagréments visuels et d’assurer le confort des utilisateurs, indispensable pour les impliquer efficacement.

Distance focale « courte » ou « ultracourte »

Exit le vidéoprojecteur « classique », posé devant la surface de projection, mais éloigné d’elle de plusieurs mètres pour obtenir une grande image nette.

Pour un affichage de même taille, les VPI n’ont pas besoin d’autant de recul (distance focale). Ils sont installés le plus près possible de la surface de projection, de préférence au-dessus d’elle. Ils sont tous…

– au minimum à « courte focale » : positionnés à moins de 120 cm

– ou mieux, à « ultracourte focale » : positionnés à moins de 70 cm (moins de 15 cm pour certains)

Résultat…

– Déplacements libres dans la salle de projection, sans risque de passer devant le faisceau du vidéoprojecteur et donc, sans crainte de masquer l’image. Absence d’ombres portées.

– Atténuation des reflets gênants sur la surface de projection (phénomène du « point chaud »)

– Fin des éblouissements touchant les utilisateurs regardant vers la salle. Leurs yeux ne croisent plus la lampe du vidéoprojecteur.

 

Technologie LCD ou DLP

Pour favoriser la manipulation d’images, celles-ci doivent être très réalistes et ne pas fatiguer les yeux. La qualité de l’affichage est donc essentielle. Elle inclut plusieurs paramètres, comme la luminosité, mais aussi et surtout la technologie de projection. Pour les VPI, on en distingue 2 principales, à choisir selon le type d’image que l’on envisage d’utiliser le plus.

– la technologie LCD / 3LCD (Liquid Crystal Display) : la plus ancienne, portée par la marque Epson depuis 1989 et encore très largement présente. Couleurs douces, très naturelles. Limite la fatigue visuelle. Privilégiée pour la visualisation de documents de cours ou de présentations.

– la technologie DLP (Digital Light Processing) : plus récente, avec des couleurs très lumineuses, un niveau de contraste beaucoup plus marqué que le LCD et un excellent « piqué » (détail de l’image). Idéale pour la projection d’images très grand format (supérieures à 2 mètres). Tout indiquée pour la vidéo et les films. Permet la 3D. Effet « arc-en-ciel » ou AEC (halo de couleurs) parfois incommodant pour certaines personnes sensibles, mais considérablement atténué avec l’évolution de la technologie.


Technologie de détection du stylet

Le stylet est en fait une lampe (ou un émetteur de lumière), le module de détection est une caméra.

Le vidéoprojecteur interactif demande une calibration

 

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>