La technologie du TNI

ti-activité avec vpiLe TBI devient actuellement de plus en plus important dans la vie de l’enseignement ainsi que dans l’entreprise. Ainsi, pour une meilleure utilisation, il est indispensable de bien connaître leur technologie. Nous vous présentant ainsi quelques points concernant le sujet.

Les surfaces tactiles

La surface détecte l’appui, ce qui permet d’utiliser ces matériels avec le doigt ou avec des stylets sans électronique (stylets leurre).

Ces tableaux sont d’un emploi très intuitif. Par contre, si on s’appuie sur le tableau, on peut provoquer un tracé involontaire. Le réflexe est cependant rapidement pris, y compris par les enfants.

La précision de ces matériels est bonne et la surface est solide ; elle ne craint pas les chocs, mais la destruction de la surface par entaille ou perforation peut en limiter en partie ou totalement le fonctionnement (ces accidents sont plus qu’exceptionnels et généralement le résultats d’actes de vandalisme).

D’un point de vue sanitaire, ces technologies n’émettent aucune radiation, ce qui peut être un argument pour une utilisation avec de jeunes enfants.

Le TBI Smart SB885 utilise notamment cette technologie :

Les technologies électromagnétiques

La surface du TBI est dotée d’un détecteur électromagnétique qui détecte la position d’un stylet. Les stylets comportent un ou plusieurs boutons, généralement programmables.

Cette technologie permet également une excellente précision.

La surface étant électronique, elle pourrait être considérée comme un petit peu plus fragile, mais l’expérience montre que ces matériels sont aussi fiables que les autres.

La plupart de ces matériels nécessitent des piles, ou des accus rechargeables. Si le stylet est perdu, le TBI devient inutilisable. Il conviendra donc d’en prévoir plusieurs et de conserver la réserve en lieu sûr…

 

Les technologies optiques

Il en existe de plusieurs sortes, allant du laser à l’infrarouge en passant par les caméras. Les technologies infrarouges exigent l’utilisation d’un stylet, par contre, les technologies haut de gamme peuvent s’utiliser au doigt (comme dans le FX Duo d’Hitachi et la technologie DViT de Smart).

La précision peut donc aller de très bonne à médiocre (en particulier si on se réfère à des dispositifs bricolés comme les TNWii).

Notamment, voici des exemples de produits profitant de ces technologies :

 

Les technologies radio ou par ultrasons

Ces technologies obligent à l’utilisation d’un stylet. La technologie par ultrason oblige à avoir un stylet d’assez gros diamètre.

La précision est généralement moins bonne, en particulier dans les angles.

L’avantage de cette technologie réside principalement dans la réduction du dispositif de réception : il suffit d’un boîtier situé dans un angle du tableau pour rendre toute une surface interactive. Cela permet la vente de dispositifs mobiles (DMI) et dans le cas de TBI traditionnels, cela simplifie le SAV car il suffit de changer ce boîtier sans avoir à retourner l’ensemble du TBI. L’opération étant très simple, l’utilisateur peut la faire lui-même.

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>