TNI – Témoignages

Témoignages utilisation de TBI en entreprise


img-ecranDans le secteur de l’Education, on leur prête désormais de nombreuses vertus pédagogiques. De fait, les dispositifs interactifs ont fini par s’octroyer une place de choix au sein des classes de la plupart des pays ayant opté pour le « Tout numérique » à l’école, comme c’est le cas en France. Si bien qu’aujourd’hui, dès que l’on évoque les termes TBI/TNI, VPI et autres écrans interactifs, on les associe quasi exclusivement au champ scolaire.   Or, ces matériels high-tech sont aussi très utiles au cœur des entreprises, où ils répondent à de véritables besoins, comme la nécessité d’optimiser le travail collaboratif et de réduire le coût des déplacements professionnels.

Le tableau numérique dans un cabinet d’architecture

Ce consultant britannique dans le secteur du bâtiment, conçoit et réalise des projets de grande envergure (hôpitaux, écoles, stades, Datacenters…), partout dans le monde.
Pour permettre à ses clients de parfaitement visualiser ce que sera leur futur projet, IBSECAD est devenu maître en matière de BIM (Building Information Modeling). Grâce au puissant logiciel Autodesk Navisworks,  il propose ainsi des plans et des maquettes numériques 3D d’un très grand réalisme.
Au début, les plans issus de Navisworks étaient imprimés, puis distribués aux divers protagonistes concernés. Lors des réunions d’équipe, ils étaient annotés, corrigés manuellement.
Or, plus le projet était important et les modifications multiples, plus les documents papier s’accumulaient, au point que les collaborateurs avaient souvent du mal à s’y retrouver. Au final, beaucoup de temps et d’énergie perdus, qui auraient pu être beaucoup mieux utilisés. C’est le constat auquel est rapidement arrivé IBSECAD.

Pour optimiser les réunions d’équipes, la solution du tableau interactif s’est vite imposée, et c’est la marque SMARTBoard qui a été choisie.

 

Cela a radicalement changé l’environnement de travail d’IBSECAD, positivement. Les acteurs des différents projets ont ainsi pu collaborer beaucoup plus efficacement, même à distance, et partager des idées, sans être noyés sous les documents papier. Gain de temps, gain d’argent, vision plus claire du projet, prises de décisions facilitées… Les avantages du TBI se sont vite révélés profitables pour IBSECAD, d’autant que les clients de la société ont également pu apprécier le confort de l’interactivité (présentation « dynamique » de leur projet sur grand écran, visualisation en temps réel des éventuelles modifications…).

Pour IBSECAD, le tableau interactif, associé au logiciel Navisworks, a « boosté » la performance de ses équipes, et apporté une réelle plus-value à son activité.

Le tableau numérique pour optimiser les projets

PSA Peugeot-Citröen : le tbi au service de l’optimisation des projets

Ayant précocement fait le choix d’adopter une stratégie de Lean Management (organisation du travail visant la performance des personnels et la satisfaction client), le groupe automobile français a surtout cherché des solutions pour régler les problèmes de communication et de coordination entre ses différentes équipes, souvent distantes.

En effet, avec des collaborateurs présents sur tous les continents, il était devenu très difficile d’organiser des réunions sans générer des coûts de déplacement faramineux. Par ailleurs, la gestion de projet prenait souvent une tournure assez « fouillis », avec des centaines d’informations/idées inscrites sur des feuilles ou des petits post-it recouvrant plusieurs tableaux blancs, voire les murs complets d’une salle dédiée, avec les risques de perte et les soucis de confidentialité que cela pouvait engendrer, ainsi que les difficultés pour faire partager les informations à distance.

Pour pallier ses problèmes, véritables freins à un travail collaboratif efficace et rigoureux, l’idée a été d’associer 3 technologies :

– un tableau interactif (SMARTBoard), sur lequel tous les documents sont affichés, avec possibilité de les annoter directement,

– le logiciel de communication Microsoft Lync pour le partage d’écran,

– le logiciel iObeya, pour gérer les projets au moyen de la téléprésence.

Le « management visuel » de projet est ainsi devenu « virtuel ». Toutes les données accumulées au fil des réunions sont enregistrées, centralisées, sécurisées et très facilement accessibles, même à distance. Rien ne se perd et l’espace physique réservé au projet est considérablement réduit.

Cette rationalisation de la gestion de projet a permis à PSA de faire de substantielles économies, en temps (réunions moins longues, mieux structurées) et en argent (moins de déplacements, moins d’espaces de réunion monopolisés, plus de projets). De leur côté, les collaborateurs se sont bien vite pris au jeu, intégrant très naturellement ce nouvel outil à leur façon de travailler.

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>