Un MOOC pour la classe

Olivier Granier, professeur de Physique au Lycée, utilise un MOOC (Massive Open Online Course) pour préparer des étudiants aux grandes écoles scientifiques. Il témoigne de l’utilisation de ce nouvel outil internet en plein développement.

 

Un MOOC pour la physique, pour quoi faire ?

 

Je suis enseignant de physique en classe préparatoire scientifique (CPGE) au lycée J.Decour à Paris et prépare mes étudiants aux concours des Grandes écoles d’ingénieurs scientifiques.

Je propose aux étudiants de CPGE et en collaboration avec un collègue de l’École supérieure d’ingénieurs de Beyrouth, un « MOOC pour la physique » disponible gratuitement.

Le programme de physique des CPGE est dense et nécessite, de la part des étudiants, un important travail d’appropriation des connaissances et d’acquisition des compétences qui sont attendues lors des épreuves de concours.

Les cours des enseignants de CPGE sont très fournis et accompagnés de nombreux exercices et devoirs à faire à la maison. Pas de doute, un étudiant de prépas semble être bien préparé à affronter les concours !

 

400 étudiants déjà inscrits 

Les étudiants de prépas forment une population très hétérogène. Ils n’ont guère été habitué à suivre des cours magistraux. Certains y trouvent leur compte, d’autres ont davantage de difficultés.

Un MOOC permet à chaque étudiant d’avancer à son rythme : il y trouvera des fiches de cours et de travaux pratiques (TP) qu’il pourra comparer au cours de son enseignant, il pourra visionner des vidéos de cours de quelques minutes  qui lui permettront de préparer ses colles et de réviser pour les oraux des concours, il y trouvera des méthodes de résolutions d’exercices avec indices et points « méthodes », il lui sera proposé des QCM et des résolution de problèmes, …

Mais ce MOOC ne doit pas être qu’un simple cours en ligne : il doit être accompagné d’une part d’un scénario pédagogique chiffré, guidant l’étudiant sur le travail qu’il doit effectuer et le temps qui lui est imparti et d’autre part d’un forum de discussion avec ses camarades afin de faciliter les échanges et susciter les questions.

400 personnes sont déjà inscrits à ce MOOC que j’utilise tous les jours avec mes étudiants : les fiches de cours et de TP sont projetées en cours ou en TP avec un vidéoprojecteur. Certaines fiches doivent être lues avant le cours magistral : cette pédagogie de la « classe inversée » permet à chacun d’avancer à sa vitesse et de prendre le temps de s’approprier de nouvelles connaissances. Les exercices ne sont plus résolus uniquement en classe lors des séances de TD mais aussi sur ordinateur en profitant des indices et des conseils de résolution. L’étudiant devient ainsi le propre moteur de sa formation.

Voici l’objectif que je me suis fixé en tant qu’enseignant : continuer à développer un tel MOOC afin d’aider les étudiants des CPGE dans la voie d’excellence qu’ils ont choisie.

O Granier, Lycée J.Decour

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>