EDUCATEC-EDUCATICE : La Seine Saint-Denis lance les collèges «tout numérique»


Collège Dora-Maar à Saint-Denis/Saint-Ouen… par Seine-Saint-Denis

En partenariat avec ECONOCOM, spécialiste de production de produit matériel et logiciel prêt à l’emploi et NOVATICE, le Conseil Général de Seine Saint-Denis fait le pari des collèges  « tout numérique » et cela du sol au plafond. En 2014, 12 collèges sont déjà équipés de :

Tout le dispositif et l’infrastructure du projet est harmonisé par ECONODOM, via son Datacenter basé à Noisy-le-Grand. L’objectif pour le conseil général est d’avoir un interlocuteur unique pour assurer l’infogérance et les mises à niveau par un dispositif global géré à distance.

Le plan exceptionnel d’investissement (PEI) décidé le 17 octobre 2010, budgété à 700 millions d’euros, a pour ligne directrice la mise en place de 20 collèges tout numérique, aujourd’hui sur les 12 collèges mis en place, seuls 10 possèdent leurs propres réseaux très hauts débit.

La classe carrée 

L’expérience, comme le qualifie le Président du Conseil Général, Stéphane TROUSSEL, est de changer voire révolutionner profondément les pratiques de l’enseignement. Tout cela s’opère d’abord avec un aménagement spatial des espaces de travail devenu « carrés» et une mutation des usages. Les classes informatiques ont été supprimées,  toutes les classes sont désormais équipées d’ordinateurs et/ou tablettes numérique.

S’inscrivant dans le projet numérique d’éducation jeunesse du Conseil Général de la Seine Saint-Denis, lancé il y a 4 ans, le plus important était de changer l’image des collèges pour les habitants.

Et les enseignants dans tout ça ?

N’étant assujettis  à aucune pression quant à l’organisation de son cours, les appareils mis à la disposition des enseignants ne reste que des supports, une bonne nouvelle pour les  partisans de la liberté pédagogique des enseignants.

Pour ceux qui souhaitaient tenter l’expérience, des formations sur place à la hauteur des moyens mis à disposition ont été mis en place. En plus de ces formations, un référent numérique est présent dans chaque collège, pour répondre et assister quotidiennement l’établissement et les enseignants.

Un pari réussi ?

Les avis des utilisateurs de ce type de dotations informatique sont tous unanimes quant à l’intégration des dispositifs numérique. Les élèves sont de plus en plus demandeurs, les parents sont confiants et heureux de cet engagement pris par le département.

Un projet à étendre au-delà de la Seine Saint-Denis ?

Pour ce qui est du projet en lui-même, les décideurs malgré leur volonté d’étendre ce projet « vitrine » dans toute la France, attendent un bilan de cette expérimentation notamment sur les indicateurs d’usages. Même si d’après un premier bilan établi, on rapporte un usage fréquent des tableaux numériques dans les matières artistiques, technologiques et linguistiques. À partir de ce bilan plus global, les projets à venir pourront ou non être mis en place en fonction des besoins et des dispositifs les plus sollicités.

Commenter ou poser une question à l'auteur de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>